Prières pour préparer Pentecôte pour recevoir les 7 dons

Le jour de la Pentecôte symbolise la naissance de l’Église. Cette fête est considéré par l’Église chrétienne comme le jour où l’Esprit est descendu sur les apôtres et où, sous la prédication de Pierre, des milliers de personnes ont été converties à Jérusalem.

La Pentecôte est décrite pour la première fois dans Exode 23:16 comme « la fête de la moisson », puis dans Exode 34:22 comme « le jour des prémices ». À partir du 16 du mois de Nisan (deuxième jour de la Pâque), on comptait sept semaines complètes, c’est-à-dire quarante-neuf jours, et cette fête avait lieu le cinquantième jour.

La manière dont elle devait être célébrée est décrite dans Lévitique 23:15-19 et Nombres 28:27-29. Outre les sacrifices prescrits pour l’occasion, chacun devait apporter au Seigneur son « tribut d’offrande volontaire » (Deutéronome 16:9-11).

Le but de cette fête était de commémorer l’achèvement de la récolte des céréales. Elle se caractérisait par l’offrande de « deux pains levés » faits de maïs nouveau de la récolte achevée, qui, avec deux agneaux, étaient agités devant le Seigneur en guise de remerciement.

Voici une transcription d’une prière pour la Pentecôte, léguée par St Alphonse-Marie de Liguori.

Prière pour la Pentecôte

Prière pour la Pentecôte

Prions et préparons-nous pour la Pentecôte !
Prions pour la grâce du Saint-Esprit

Esprit saint,
Bénédiction divine,
Père des pauvres,
Consolateur des souffrants,
Saint des âmes,
Je me prosterne devant toi,
Je t’adore dans la plus profonde obéissance,
Je te le répète mille fois avec le séraphin debout devant ton trône :

Esprit saint ! Esprit saint! Esprit saint!

Vous avez rempli l’âme de marie d’une grâce infinie,
Enflammé le cœur des apôtres d’un saint zèle,
Et daigné enflammer le mien de votre amour.

Tu es le saint-esprit,
Fortifie-moi contre les mauvais esprits ;
Tu es un feu,
Allume le feu de ton amour dans mon cœur ;
Tu es une lampe,
Fais-moi connaître les choses éternelles ;

Tu es la colombe, me donnant la morale pure ;
Tu es le souffle plein de douceur qui dissipe les orages de mon cœur ;
Tu es le langage qui m’apprend à te louer sans cesse ;
Tu es un nuage qui te couvre de l’ombre de ta protection.

Enfin, tu es l’auteur de tous les dons divins,

Et je t’invoque pour me ressusciter par ta grâce,
Me sanctifier par ta bienveillance,
Me gouverner par ta sagesse,
M’adopter comme ton enfant par ta bonté,
Et me sauver de ton infinie miséricorde,

Alors je ne cesserai jamais de te bénir,
De te louer et de t’aimer,
D’abord sur terre dans cette vie,
Puis au ciel et pour toujours.

Qu’il en soit ainsi

St Alphonse-Marie de Liguori

Saint Alphonse-Marie de Liguori, décédé en 1787, est un Saint reconnu par l’église. Il est le fondateur de la Congrégation des Rédemptoristes. Il nous a laissé une prière pour recevoir les sept dons de l’Esprit Saint (don de crainte, don de piété, don de science, don de force, don de conseil, don d’intelligence et don de sagesse).

Né Alphonsos, il est né le 27 septembre 1696 à Marianera, près de Naples, en Italie. Alphonsos grandit dans une famille pieuse, et il se retire avec son père, Don Joseph, officier de marine et capitaine dans la galère royale.

Alphonsos était l’aîné de sept enfants élevés par une mère dévote d’origine espagnole. Alphonsos a fait ses études à l’université de Naples, où il a obtenu son doctorat à l’âge de seize ans. Il a commencé à pratiquer le droit à l’âge de dix-neuf ans, mais reconnaissant la nature éphémère du monde séculier, il a rapidement quitté la salle d’audience et s’est fait connaître.

Le 28 août 1723, alors qu’il visite un hôpital local, il a une vision et on lui dit de donner sa vie entièrement à Dieu.

En réponse, Alfonso se consacre à la vie religieuse, même s’il est persécuté par sa famille. Il finit par accepter de devenir prêtre, mais vit chez lui comme membre d’un groupe de missionnaires séculiers.

Ordonné le 21 décembre 1726, il passe six ans à prêcher à travers Naples. En avril 1729, Alphonse rencontre l’évêque Thomas Falcoa, le fondateur des Travailleurs dévoués. Cette amitié de longue date a aidé Alphonse, tout comme son association avec la mystique Sœur Marie Céleste.

Avec leur aide, le 9 novembre 1732, Alphonse fonde l’Ordre du Très Saint Rédempteur. La fondation est confrontée à des problèmes pressants et, à peine un an plus tard, Alphonse se retrouve avec un seul frère laïc, ses autres compagnons étant partis fonder leur propre communauté religieuse.

Il recommence, recrute de nouveaux membres et, en 1743, devient le précurseur de deux nouvelles congrégations, une pour les hommes et une pour les femmes.

Le pape Benoît XIV a approuvé la congrégation masculine en 1749 et la congrégation féminine en 1750. Alfonso prêche et écrit dans les campagnes. Il refusa de devenir évêque de Palerme, mais en 1762, il dut accepter l’ordre du pape de devenir le siège de Sainte Agathe la Gothique, près de Naples. Il y trouva plus de 30 000 hommes et femmes sans formation et quatre cents prêtres indifférents.

Pendant treize ans, Alphonse nourrit les pauvres, enseigne aux familles, réorganise les séminaires et les institutions religieuses, enseigne la théologie et écrit. Sa rigueur était stricte, et il souffrait quotidiennement de douleurs rhumatismales qui commençaient à déformer son corps. Il passa des années à boire avec un tuyau car sa tête était penchée en avant.

En 1780, Alphonsus est amené à signer un acte d’approbation royale pour sa congrégation. Cet engagement modifiait les règles initiales, si bien qu’Alphonse fut dépouillé de tout pouvoir au sein du Rédempteur.

Exclu de sa propre communauté, Alfonso a énormément souffert. Mais il surmonte la dépression, a des visions, fait des miracles et donne des prophéties.

Il mourut paisiblement à Nocera di Pagani, près de Naples, le 1er août 1787, au son de l’Angélus. Il a été béatifié en 1816 et canonisé en 1839. En 1871, Alfonso a été conféré par le pape Pie IX.

Déclaré comme professeur d’église. Ses écrits sur des sujets moraux, théologiques et ascétiques ont été influents et ont traversé les années, en particulier sa Théologie morale et la Gloire de Marie. Il a été enterré au monastère de Pagani, près de Naples. Le sanctuaire y a été construit avec Sainte Agathe des Goths. Il était le patron des pénitents, des théologiens moraux et des apôtres laïcs. Dans l’art liturgique, il est représenté comme un jeune prêtre souffrant de rhumatismes.

Prière à la Vierge Marie de Pentecôte

Prions et préparons-nous pour la Pentecôte !
Notre-Dame de Pentecôte, regardez vos enfants :
reste avec nous comme ça dans ce monde
L’Evangile du Christ attire tout le monde !

Parce qu’il a dit : « Je t’ai fait mon ami ! »,
Que l’esprit de louange résonne !
Et toi, Marie, intercède pour nous,
Nous chantons pour vous !
Parce qu’il a dit : « Je suis toujours à tes côtés ! »,
Que l’esprit d’intrépidité souffle !
Et toi, Marie, intercède pour nous,
Nous te prions!

Parce qu’il a dit : « Allez dans le monde ! » »,
Que l’âme du courage souffle !
Et toi Marie, intercède pour nous,
Nous vous implorons !

Car il a dit : « Allez, soyez mon témoin ! »,
Que l’esprit de grâce résonne !
Et toi, Marie, intercède pour nous,
Nous vous appelons !

Amen.

Messages similaires