Bible Genèse Chapitre 5 : Ancien Testament. L’énigme d’Énoch et de Métatron

Genèse 5

5.1 Voici le livre de la postérité d’Adam. Lorsque Dieu créa l’homme, il le fit à la
ressemblance de Dieu.
5.2 Il créa l’homme et la femme, il les bénit, et il les appela du nom d’homme,
lorsqu’ils furent créés.
5.3 Adam, âgé de cent trente ans, engendra un fils à sa ressemblance, selon son
image, et il lui donna le nom de Seth.
5.4 Les jours d’Adam, après la naissance de Seth, furent de huit cents ans; et il
engendra des fils et des filles.
5.5 Tous les jours qu’Adam vécut furent de neuf cent trente ans; puis il mourut.
5.6 Seth, âgé de cent cinq ans, engendra Énoch.
5.7 Seth vécut, après la naissance d’Énosch, huit cent sept ans; et il engendra des
fils et des filles.
5.8 Tous les jours de Seth furent de neuf cent douze ans; puis il mourut.
5.9 Énosch, âgé de quatre-vingt-dix ans, engendra Kénan.
5.10 Énosch vécut, après la naissance de Kénan, huit cent quinze ans; et il
engendra des fils et des filles.
5.11 Tous les jours d’Énosch furent de neuf cent cinq ans; puis il mourut.
5.12 Kénan, âgé de soixante-dix ans, engendra Mahalaleel.
5.13 Kénan vécut, après la naissance de Mahalaleel, huit cent quarante ans; et il
engendra des fils et des filles.
5.14 Tous les jours de Kénan furent de neuf cent dix ans; puis il mourut.
5.15 Mahalaleel, âgé de soixante-cinq ans, engendra Jéred.
5.16 Mahalaleel vécut, après la naissance de Jéred, huit cent trente ans; et il engendra des fils et des filles.
5.17 Tous les jours de Mahalaleel furent de huit cent quatre-vingt-quinze ans; puis il
mourut.
5.18 Jéred, âgé de cent soixante-deux ans, engendra Hénoch.
5.19 Jéred vécut, après la naissance d’Hénoc, huit cents ans; et il engendra des fils
et des filles.
5.20 Tous les jours de Jéred furent de neuf cent soixante-deux ans; puis il mourut.
5.21 Hénoc, âgé de soixante-cinq ans, engendra Metuschélah.
5.22 Hénoc, après la naissance de Metuschélah, marcha avec Dieu trois cents
ans; et il engendra des fils et des filles.
5.23 Tous les jours d’Hénoc furent de trois cent soixante-cinq ans.
5.24 Hénoc marcha avec Dieu; puis il ne fut plus, parce que Dieu le prit.
5.25 Metuschélah, âgé de cent quatre-vingt-sept ans, engendra Lémec.
5.26 Metuschélah vécut, après la naissance de Lémec, sept cent quatre-vingt deux
ans; et il engendra des fils et des filles.
5.27 Tous les jours de Metuschélah furent de neuf cent soixante-neuf ans; puis il
mourut.
5.28 Lémec, âgé de cent quatre-vingt-deux ans, engendra un fils.
5.29 Il lui donna le nom de Noé, en disant: Celui-ci nous consolera de nos fatigues
et du travail pénible de nos mains, provenant de cette terre que l’Éternel a maudite.
5.30 Lémec vécut, après la naissance de Noé, cinq cent quatre-vingt-quinze ans;
et il engendra des fils et des filles.
5.31 Tous les jours de Lémec furent de sept cent soixante-dix sept ans; puis il
mourut.
5.32 Noé, âgé de cinq cents ans, engendra Sem, Cham et Japhet.

Certains lisent aussi  Voyages Astraux Involontaires : Fantastique ou Terrifiant ?

Que signifie Enoch dans la bible ?

Enoch est celui qui a été enlevé au ciel par les Anges et qui doit revenir avant le Jugement.

Enoch est cité 27 fois dans la bible, avec différentes orthographes, dans la traduction française de Louis Segond :

  • Hénoc
  • Énoch
  • Énosch

La première mention d’Hénoc (Genèse 4:17) apparaît lorsque le fils aîné de Caïn eut un fils qu’il nomma Hénoc. Et il construisit une ville à l’est d’Eden, dans le pays de Nod, et l’appela du nom de son fils Hénoch.

Hénoc « marcha avec Dieu pendant trois cents ans… et il ne fut plus, car Dieu le prit » (Genèse 5:22-24)

L’expression « marchait avec Dieu » n’est utilisée ailleurs que pour Noé, (Genèse 6:9) et s’explique par une vie prophétique passée en conversation immédiate avec le monde spirituel. Comme Elie, il a été traduit sans voir la mort.

Dans l’épître aux Hébreux, la source et l’issue de la vie d’Hénoc sont clairement indiquées : les pères latins et grecs associaient couramment Hénoc et Elie comme témoins historiques de la possibilité d’une résurrection du corps et d’une véritable existence humaine dans la gloire. (Apocalypse 11:3).

Prophéties d’Enoch : enfin réhabilitées ?

Il n’est fait mention des prophéties d’Hénoch que dans Jude 1:14 .

Le Livre d’Hénoch est une série d’écrits, de prophéties et d’exhortations déposés sur les lèvres d’Hénoch, le patriarche « le septième homme après Adam ». Le livre d’Hénoch est considéré comme l’un des livres les plus importants du christianisme primitif et était largement utilisé. Selon l’exégète R.H. Charles, « L’Enoch a plus d’influence sur le Nouveau Testament que tous les autres livres apocryphes et écrits pseudépigraphiques réunis ».

Certains lisent aussi  L'éveil spirituel en six étapes

Il fait partie du canon de l’Ancien Testament de l’Église orthodoxe éthiopienne, mais a d’abord été rejeté par les Juifs, puis interdit par les Chrétiens lors du Concile de Laodicée vers 364 (canon 60). On pense qu’il s’agit du seul manuscrit ancien. Selon la tradition, le livre aurait été transporté par Noé sur l’arche.

L’ouvrage traite d’abord de la chute des anges, de leur hymen physique avec des filles humaines, et de la fécondité des géants qui répandirent tout le mal sur la terre. Il énumère ensuite le nombre d’anges, les régions de la terre qu’ils habitent, les mystères maléfiques dans lesquels ils entraînent les humains…

L’une des influences majeures de ce livre est son impact sur l’Exploration maléfique à venir des « Anges déchus » descendus sur terre.

Hénoch a agi comme un scribe, rédigeant des pétitions au nom de ces personnes déchues, qui seraient soumises à une puissance supérieure pour être jugées. Apparemment, Hénoch a été choisi pour ce rôle en raison de sa nature différente de celle des anges. Par la suite, le christianisme semble avoir adopté certaines des idées et philosophies contenues dans ce livre, notamment le jugement dernier, le concept des démons, la résurrection, l’origine du mal, ainsi que la venue du Messie et du royaume messianique.

Cela rend le livre d’Hénoch très important, non seulement pour l’étude des origines du christianisme, mais aussi pour la réalité possible de visions ou de visites étranges, d’un autre monde. Si ce livre était si important pour le christianisme primitif, pourquoi a-t-il été retiré du canon et interdit ?

Hénoch a découvert et expérimenté Dieu face à face, ce à quoi les gnostiques se sont toujours efforcés. L’Église est contre les gnostiques – pour elle, ce sont des hérétiques. Ce n’est qu’aujourd’hui, plusieurs siècles plus tard, que la valeur de ce livre et de son important homologue, Le Livre des secrets d’Hénoch, a été redécouverte.

Ces deux livres importants jettent désormais une lumière nouvelle sur les origines et les « rencontres » avec l’autre monde du christianisme.

Certains lisent aussi  Devenir Professeur De Méditation

On dit depuis longtemps que le Livre d’Hénoch porte bonheur à ceux qui en possèdent un exemplaire.

Bible Genèse Chapitre 5 : Ancien Testament. L'énigme d'Énoch et de MétatronBible Genèse Chapitre 5 : Ancien Testament. L'énigme d'Énoch et de Métatron

Enoch devenu Métatron ou scribe de Métatron ?

L’Archange Metatron a créé toute la lumière extérieure de notre univers et a été le créateur des électrons.

Le livre d’Hénoch décrit la chute de l' »Observateur » dans le monde matériel, la demeure céleste d’Hénoch et sa transformation en Archange Métatron. L’avenir jusqu’à l’âge du Messie lui a également été révélé.

Hénoch a également appris d’Ézéchiel la hiérarchie des anges et le « char » divin. Le livre d’Hénoch présente une figure messianique appelée le « Fils de l’homme ». Dans le Nouveau Testament canonique, Hénoch est mentionné dans Hébreux 11:5 et Jude 14-15. Le passage de Judas fait directement référence aux Apocryphes d’Hénoch, ce qui indique que l’auteur de Judas, le frère de Jésus, croyait que le livre d’Hénoch était la Bible.

Une autre façon de l’interpréter est de penser à Hénoch comme le scribe de la voix, le canal, le chéla de Métatron. Métatron a pour rôle d’intégrer les nombreux enseignements nécessaires à l’évolution humaine, la vue d’ensemble, le grand plan devrait être enregistré comme le prochain

Avec l’avènement de la stratégie de création de la Nouvelle Terre, de nombreuses âmes ont participé à la croissance de l’humanité pendant des milliers d’années jusqu’à aujourd’hui.

Explication Genèse Chapitre 5

Ce chapitre 5 raconte la généalogie de l’homme, sa filiation depuis Adam et Ève.

Mais nous sommes également dans le fantastique, puisque les hommes et les femmes ont des enfants à 180 ans, ils vivent 600, 700 ou 900 ans. Soit c’est de l’extraordinaire, soit en ces temps anciens les gens vivaient très très très longtemps.

Quand on considère la remarque de Lémec, on observe que ces temps anciens n’étaient pas faciles, que les peuples de la terre étaient condamnés à labourer, et que la terre était stérile.

Vos commentaires

Vous avez la possibilité de commenter cette publication à trois endroits différents :

Source

La Genèse fait partie du Pentateuque (premier livre de la Sainte Bible), dont Moïse en serait l’origine.

La Saint Bible, Traduction Louis Segond, 1910

Bible Genèse Chapitre 5 : Ancien Testament. L'énigme d'Énoch et de MétatronBible Genèse Chapitre 5 : Ancien Testament. L'énigme d'Énoch et de Métatron