La prière comment ça marche ?

La prière est une communication avec des forces invisibles qui nous dépassent. J’ai longtemps rejeté la prière car elle était beaucoup trop reliée à l’église pour moi.

Quand j’ai commencé à réaliser que la prière pouvait s’exercer en dehors du dogme religieux, j’ai alors retrouvé de l’intérêt pour cette pratique. Je me suis aussi rendu compte que ce que l’on nomme prière peut aussi être compris comme un échange d’énergie, une ouverture du cœur.

Dans Les secrets de l’art perdu de la prière Greg Braden a mené une enquête aux quatre coins du globe pendant vingt ans, pour retrouver les traces de cette pratique oubliée. La prière est présente depuis toujours dans toutes les religions. Les avancées de la physiques quantiques et de la science permettent de mieux comprendre ce qui se passe lorsque l’on prie.

On se rend compte que nous créons -inconsciemment ou non- tout ce qui se passe dans notre vie. La prière est une adresse consciente à l’univers, à Dieu, au cosmos. Une prière peut donc avoir des effets négatifs ou positifs.

Le secret oublié de la prière

Cette pratique est très personnelle. Certains préféreront d’ailleurs parler de méditation. Il n’y a pas de bonne ou mauvaise façon de prier. Il n’est pas nécessaire d’utiliser des formules ou de psalmodier des écrits sacrés ou anciens. Enfin, on peut le faire si on le souhaite, mais l’effet de la prière n’e, sera pas pour autant plus efficace.

Ce que l’on a oublié et qui est essentiel pour que nos vœux soient exaucés est de prier avec son cœur. On peut considérer que le cœur est un oscillateur qui est plus de 6.000 fois plus puissant que les pensées. C’est pourquoi lorsque l’on prie uniquement avec son mental, les prières sont bien moins efficaces.

Prier avec son cœur signifie simplement porter attention à son cœur lorsque l’on envoie ses messages, ses questions à l’univers.

Laisser un commentaire