L’éveil spirituel en six étapes

6 étapes + 3 conseils de passage pour un éveil spirituel

Vous êtes peut-être en train d’avoir un éveil spirituel, et il y a de fortes chances que vous ne sachiez pas ce que ce qui se passe pour vous dans les coulisses.

Il s’avère que les éveils spirituels passent par des modèles ou des étapes que vous pouvez identifier pour donner un sens à ce qui vous arrive.

En connaissant ces six étapes de l’éveil spirituel vous allez tout de suite savoir à quelle étape vous vous situez, comprendre ce que vous traverser et pouvoir continuer votre cheminement.

Je vais également partager trois conseils pratiques à appliquer dès aujourd’hui pour vous aider à traverser chaque étape, même les plus difficiles à venir.

Faciliter le passage

Un éveil spirituel peut être vraiment perturbant. Il y a des millions de personnes qui traversent des éveils spirituels à travers le monde en ce moment, signe de l’entrée dans l’ère du Verseau. Tout comme ont pu le traversé durant les incarnation les maîtres de sagesse.

Pour la majorité d’entre nous, un éveil spirituel peut comporter des passages douloureux et difficile.

En nous référant, aux écrits millénaire de sagesse et notre expérience nous savons que chaque individu qui chemine passe à travers des modèles ou étapes dans le voyage de l’éveil spirituel. Il semble y avoir certaines étapes qui sont très communes à la majorité d’entre nous qui traversent des éveils spirituels.

L’intérêt pour vous de connaître ces étapes, est de vous permettre plus facilement de cheminer à travers chaque étape. Vous êtes ainsi en terrain inconnu et votre éveil spirituel devient plus facile. Il devient plus aisé pour vous de vous épanouir spirituellement.

Limites

Avertissement : je veux qu’il soit clair que même en popularisant le phénomène de l’éveil spirituel, en le décomposant en plusieurs étapes pour que ce soit plus facile pour vous de naviguer, ce n’est pas toujours aussi simple et aussi fluide que les six étapes que je vais passer en revue. Chaque humain, chaque histoire est différent. Rappelez-vous qu’il ne s’agit que d’un modèle, une sorte de carte pour vous donnez la direction, un cap à suivre.

Souvenez-vous qu’il est possible que les étapes spirituelles par lesquelles vous cheminez ne soient pas exactement dans l’ordre que je vous indique ici. Il est tout à fait possible, que vous passiez par des étapes d’éveil spirituel suivant un ordre totalement différent que celui que je spécifie ici.

Rappelez-vous, ces étapes dont je parle ne sont pas toujours linéaires. Il peut y avoir des sauts d’ordre, des sauts quantiques. L’ordre donné ici, est celui qui dans la majorité des cas est vérifié. Ne soyez pas attaché à cet ordre. Chaque chemin d’épanouissement spirituel est unique. Gardez cela à l’esprit.

Seconde chose à garder en tête, ici j’opère dans un temps linéaire. Nous fonctionnons tous en temps linéaire. Quand je décompose ces choses, je donne l’impression qu’une étape arrive après, puis l’autre, et enfin l’autre vient après dans cette ligne de temps linéaire. Ce n’est pas ainsi que les choses peuvent réellement se passer.

Vous pouvez expérimenter, vous pouvez passer par ce phénomène étrange d’expérimenter deux étapes en même temps, qui se fondent l’une dans l’autre l’autre, ou elles sont superposées l’un sur l’autre.

Dans la réalité, le temps n’est pas linéaire. C’est par pure convention, que j’utilise ici cette dimension temporelle. Je veux que vous vous rappeliez que la décomposition proposée ici, est là pour vous procurer une structure. Et que cette structure est purement indicative.

Les informations mentionnées ici ne doivent pas être prises au pied de la lettre.

Dernier point qui revient fréquemment : combien de temps faut-il pour passer par cette étape ou celle-ci. Les gens veulent connaître les délais. Je comprends que vous vouliez connaître les délais, donc je vais vous donner quelques indications, mais elle sont purement indicatives.

Il est impossible de quantifier, avec précision, et de manière universelle combien de temps une étape va durer pour vous. Chaque éveil spirituel est unique pour chacun d’entre nous. Je vais vous donner des délais mais s’il vous plaît ne vous  en tenez pas littéralement à ces délais.

Ils peuvent être très différent pour vous de ce qu’il en a été pour moi ou pour n’importe lequel des personnes avec lesquelles j’ai travaillé.

En radionique comme en Feng Shui les ondes de formes la spirale est le symbole de l’unité et de la reliance au comos et à l’infini. Porter une spirale en collier sur soi est une aide précieuse pour activer notre lumière intérieure.

 

Étape #1 : le Réveil

La première étape est ce que j’appelle le Réveil. C’est là que votre éveil commence. Il y a ce petit interrupteur en vous et votre âme appuie sur l’interrupteur, le met en marche, et, bing, votre éveil commence.

Ce réveil commence principalement par deux manières différentes.


Chaos constructeur

La première façon est, et cela semble être ce que la majorité des gens traversent, la première est ce que j’appelle le chaos constructeur.

C’est la première façon de se éveiller. la plus commune que j’ai trouvé. C’est le chaos constructeur.

C’est quand quelque chose se passe dans votre vie : soit votre vie s’écroule, une relation s’effondre, vous pouvez avoir un accident qui met votre vie en danger ou une maladie qui est diagnostiquée.

Quelque chose de vraiment important vous arrive dans votre environnement externe qui vous coupe l’herbe sous le pied, sous vos pieds. Dans cette douleur, dans ce déclenchement, quand la vie s’effondre complètement sur vous, quand le sol se dérobe sous vos pieds, vous vous éveillez vous vous réveillez.

En gros, ce qui se passe dans cette situation c’est que votre ego perd complètement son emprise sur vous, parce que vous vous rendez compte que le vrai vous, la conscience qui observe, n’a jamais été capable de contrôler quoi que ce soit. Votre égo n’est pas en mesure de contrôler votre vie.

Cela nous arrive généralement quand quelque chose rapide, quand quelque chose de soudain comme un accident, un divorce, le décès d’un proche. Cela arrive toujours de manière soudaine et sans prévenir.


Éveil spontané

A la manière des maître Chan, ou de Michael Singer il s’agit d’un éveil spontané, inattendu, non-préparé. Dans ces livres, ces personnes racontent comment elles se sont éveillées, et c’est littéralement en étant juste assis sur sur le sol de son salon, un jour. Ou en marchand dans un parc. Ces personnes se sont éveillées.

Sans souffrance. Sans douleur. Rien d’horrible ne leur est arrivé. Ils se sont juste éveillés très naturellement et très spontanément. C’est la deuxième façon dont nous avons ce éveil.


Comme un interrupteur qui s'active

Soit c’est à travers le chaos, soit c’est juste spontanément. Nous ne nous éveillons pas tous par la douleur.

Il y a de plus en plus de personnes qui nous font part d’un éveil facile et nous disent ‘je sais que votre éveil spirituel spirituel a été difficile, et je sais que certaines personnes personnes traversent beaucoup de difficultés quand ils s’éveillent, mais ce n’était pas comme ça pour moi. Je me suis juste éveillé un jour ». Cela arrive à plus de gens et c’est merveilleux. C’est merveilleux, parce que les temps changent, et, oui, en allant de l’avant les gens vont commencer à se réveiller plus spontanément sans sans avoir besoin de douleur ou de souffrance. C’est fantastique, parce que c’est comme ça que nous devrions tous s’éveiller. Qui a besoin de douleur et de souffrance pour s’éveiller ?

Maintenant, indépendamment de la façon dont vous vous éveillez, une chose à retenir est que lorsque l’âme active l’interrupteur d’éveil en vous, que ce soit que vous vous éveilliez dans le chaos ou spontanément il vous arrive la même chose.

Vous commencez à vous poser des questions existentielles, des questions profondes. Des questions existentielles comme « il doit y avoir plus que ça dans la vie. » Ou « La vie est plus que ce nous pensons. » Des questions comme ça, vous commencez à les poser.

Vous commencez à aller vraiment en profondeur. Vous vous éveillez essentiellement de la Matrice, ce que certaines personnes appellent la matrice. Vous vous éveillez du sommeil dans lequel vous avez été et dans lequel la majorité d’entre nous vit encore sur cette planète.

Vous vous éveillez et vous commencez à voir les choses comme elles sont vraiment. Pour beaucoup d’entre nous, c’est comme si nous nous sentions éveillés pour la première fois de toute notre vie.

Le délai pour la première étape se compte généralement en jours ou semaines. Nous sommes généralement dans ce genre d’éveil, de réveil pendant des jours ou des semaines. Cela peut durer un peu plus longtemps, mais en général, c’est quelques jours ou semaines dans cette première phase.

Étape #2 : la félicité

L’étape deux s’appelle la félicité, et c’est tellement une belle étape qui arrive fréquemment juste après votre éveil. C’est là que nous prenons vie. On commence à se sentir connecté avec tout autour de nous. Nous nous sentons connectés avec Dieu, l’univers, l’infini.

Nous nous sentons en harmonie avec la source. Nous pouvons nous sentir connectés avec les arbres et avec les oiseaux, les fleurs, les gens, et juste avec le monde en général. Nous commençons à être inondés par ces belles émotions telles que l’extase, la félicité et l’excitation et la joie.

Toutes ces émotions que peut-être pour beaucoup d’entre nous n’avaient pas ressenties depuis des années. Nous commençons à être inondés par ces belles émotions. Nous nous sentons vraiment bien. Nous nous sentons excités par la vie.

La raison pour laquelle le stade de la félicité est si heureuse est parce que ce qui se passe réellement c’est que le coeur commence à s’éveiller. C’est pourquoi vous ressentez toutes ces belles émotions. Votre coeur commence à s’éveiller. Et pour la majorité d’entre nous, cela peut être la première fois de notre vie que notre coeur se met vraiment à déborder de joie, de vie.

Quand il commence à s’éveiller, vous commencez à ressentir ces belles émotions comme la compassion, la connexion, l’unité avec toutes choses. Cette phase de félicité est magnifique.

C’est incroyable, et ce qui est intéressant pour la plupart d’entre nous c’est que la plupart d’entre nous ne veulent pas quitter ce stade. La plupart d’entre nous pensent que lorsque nous sommes au stade de la félicité. nous sommes comme, « Oh mon Dieu ! Ma vie est incroyable et elle va juste être incroyable indéfiniment à partir de maintenant. »

Je me souviens très bien de ça dans ma propre vie. J’étais dans cette phase de béatitude. Je pensais que ça allait durer pour toujours que je ne ressentirais plus jamais aucune de ces émotions denses que j’avais portées pendant si longtemps.

C’était un peu naïf. Nous allons y revenir dans les prochaines étapes, mais l’étape de la félicité est tellement, tellement belle. Elle commence à ouvrir le coeur et nous commençons à ressentir ces belles émotions, être connectés, véritablement amoureux, et guidés.

Pas seulement dans l’amour, mais se sentir guidé, comme pour ceux qui se connectent à leur guides, à leurs mémoires akashiques.  Nous commençons à nous sentir guidés par l’esprit. Nous pouvons commencer à ressentir et à entendre des messages. Nous pouvons commencer à expérimenter des synchronicités de l’univers.

C’est généralement à ce stade que nous commençons à à remarquer des séquences de nombres ou des messages d’anges, ou toutes sortes de synchronicités. En fait, nous commençons à puiser dans le monde quantique.

Et nous réalisons ce que nous n’avions pas réalisé avant : c’est que le monde des esprits essaie toujours de nous aider. Ils essaient toujours de communiquer avec nous, mais quand nous sommes endormis, nous ne pouvons pas les écouter.

Dans le stade de la félicité, toutes ces choses prennent vie dans nos existences et nous sommes juste super-excités à ce sujet. Généralement, le délai pour le stade de la félicité est de quelques jours ou semaines. Des jours ou des semaines. Pour certaines personnes, ils sont dans cette phase de béatitude pendant quelques jours.

Éveil de l'intuition

L’autre aspect de cette étape de félicité est que lorsque votre coeur s’éveille, vous ne percevez pas uniquement des émotions merveilleuses, vous ne ressentez pas seulement ressentir de l’amour, de la compassion ou d’autres émotions. Quand votre coeur s’éveille vous commencez à vous sentir plus profondément intuitif, parce que, rappelez-vous, le coeur est le portail de l’intuition.

Quand votre coeur s’ouvre vous commencez à sentir et à vous connecter avec votre intuition de plus en plus. C’est un endroit tellement incroyable à être parce que pour la majorité d’entre nous, nous avons été si centrés sur l’esprit toute notre vie que lorsque nous entrons dans le coeur et nous commençons à écouter l’intuition du cœur, c’est tellement merveilleux, inhabituel et gratifiant.

Parce que c’est comme si nous nous sentions guidés pour la première fois dans notre vie. L’autre élément à propos de cette étape est que le coeur s’éveille et que notre système énergétique s’ouvre très largement.

Le système énergétique commence à s’ouvrir pendant cette phase d’éveil spirituel, nous commençons à découvrir certains dons spirituels que nous n’avions peut-être pas, ou que nous ne savions pas que nous avions juste avant. Les dons spirituels  commencent à se manifester.

Beaucoup de choses que votre âme avait prévues des talents, des passions et des dons commencent alors à se manifester et à faire surface. Il y a beaucoup de ces dons que vous ne connaissiez pas avant. Ils étaient cachés sous votre inconscient. Enfouis au plus profond de vous.

Maintenant ils commencent à remonter à la surface, et c’est un moment tellement excitant, cette étape deux, cette félicité. Mais comme tout dans la vie, cette étape ne dure pas éternellement.

Étape #3 : la nuit noire de l'âme

L’étape trois est la nuit noire. Elle est aussi parfois appelée la grande purge. La raison pour laquelle je l’appelle la grande purge est parce que c’est l’étape de votre éveil spirituel où votre âme commence à faire remonter toutes les choses qui doivent être guéries dans cette vie, toutes les choses qui ont besoin d’être guéries et libérées dans cette vie.

Comprenez bien pourquoi la nuit noire est parfois probablement l’étape la plus difficile de l’éveil spirituel l’éveil spirituel est cette nuit noire. La raison pour laquelle c’est si difficile est que votre âme peut faire remonter à la surface des choses qui ont besoin d’être guéries et qui ne sont pas de cette vie.

Vous pouvez guérir des choses de cette vie bien sûr, mais vous pouvez aussi guérir des choses des vies passées qui doivent être traitées dans cette vie, parce qu’elles vous tirent vers le bas. Elles vous retiennent. Elles vous retiennent dans ce cycle de karma, et votre âme est constamment en train d’essayer de vous sortir de ces cycles de karma, et de vous débarrasser de ces énergies denses et de tout ce bagage que vous portez du passé.

L’âme va déclencher cette nuit noire, ce grand nettoyage. Ce que l’âme fait, elle le fait très consciemment. Elle le fait sciemment pour amener toutes les choses qui ont besoin d’être guéries à la surface, et c’est pourquoi je l’appelle la grande purge.

Je l’appelle aussi la nuit noire de l’ego au lieu de de l’obscurité de la nuit noire de l’âme. On l’appelle souvent la nuit noire de l’âme ou la nuit noire de l’ego. Le rôle de la nuit noire est de vous aider à vous libérer d’énormément de choses du passé qui ont besoin d’être libérées. Beaucoup de choses qui ne sont pas de cette vie  et que tu ne savais même pas que tu devais libérer.

La nuit noire est un moment où l’on peut ressentir par exemple de la dépression, du désespoir, de l’anxiété, et on peut se sentir complètement perdu. On peut avoir l’impression de ne pas distinguer le haut du bas, la gauche de la droite. On a parfois l’impression de mourir. On a l’impression de mourir.

Dans un sens, c’est vrai, nous sommes en train de mourir à soi. L’ancien moi, l’ancien vous qui avait tout ce karma et tous ces déchets et tous ces trucs du passé qui n’ont pas été guéris et qui ont été réprimés dans votre système de croyance, dans votre vie. Tout cela est est libéré dans un sens, vous êtes en train de mourir à un certain niveau. Vous êtes en train de mourir à plusieurs niveaux.

Votre biologie est en train de changer. Votre génétique change. Tout dans votre corps change, mais aussi énergétiquement, vous changez. A bien des égards, il est vrai que lorsque nous avons le sentiment de mourir pendant la nuit noire, nous mourons d’une certaine manière. Parce que nous sommes en train de naître à nouveau.

La nuit noire est, je pense, la plus difficile étape de l’éveil spirituel.

Heureusement, tout le monde ne passe pas par là. Encore une fois, tout le monde ne passe pas par toutes ces étapes. La majorité des gens à travers le monde qui ont un éveil spirituel, passent par une forme de la nuit noire. Elle peut durer plus ou moins longtemps.

En termes de durée, vous n’aimerez peut-être pas entendre ça, mais je vais quand même le dire par transparence. La période de la nuit noire a tendance à durer à des mois ou des années. Parfois les gens sont dans la nuit noire pendant des années, même si en général on parle plutôt de quelques mois.

Encore une fois, cela peut durer des mois ou des années. Si c’est ce qui vous arrive, vous devez avoir beaucoup de patience si vous êtes traversez cette épreuve. Rappelez-vous que si vous traversez une nuit noire en ce moment, votre âme l’a programmé, et votre âme le fait exprès pour que vous puissiez vous débarrasser de tout ce qui vous retient.

Une fois que vous aurez éliminé tout ce qui vous retient vous deviendrez une personne complètement différente. Une fois cette étape traversée, avec du recul, en regardant votre nuit noire, vous ne souhaiterez pas qu’elle soit différente de ce qu’elle a été.

Étape #4 - Le vide

L’étape quatre est appelée le vide. Le vide c’est comme si la vie s’arrêtait, comme si vous arriviez dans une sorte de no man’s land. La raison pour laquelle vous arrivez dans une sorte de no man’s land est que la nuit noire est terminée, vous avez purgé toutes les vieilles choses, et vous êtes maintenant entre votre ancienne vie et votre nouvelle vie, entre votre ancien système énergétique et votre nouveau système d’énergie, et entre votre ancien moi et votre nouveau moi.

Quand vous êtes entre ces deux états vous ressentez une sorte de vide. Le vide est un endroit où très souvent nous nous sentons vraiment perdus et nous ressentons beaucoup d’anxiété, un peu comme une désincarnation. Quand vous êtes dans le vide vous avez tendance à ressentir un peu d’anxiété, vous avez l’impression d’être perdus.

Vous arrivez à un stade ou l’univers ferme toutes les portes sur vous. Il vous force en quelque sorte à entrer dans un cocon pour que vous puissiez émerger comme un papillon plus tard.

A ce stade souvent on se dit « Je ne sais pas ce qui m’arrive”. Nous étions jusque là guidés, nous recevions des conseils de nos guides, de nos anges tout au long de notre éveil spirituel et soudainement tout s’arrête.

On commence à se dire que l’on a peut être mal agi. On ne peut plus entendre l’univers. Comme si nos guides ne pouvaient ou ne voulaient plus communiquer avec nous. Nous avons l’impression d’avoir perdu notre connexion à Dieu, à l’infini. Nous nous sentons complètement déconnectés.

On se demande où est la félicité que je ressentais avant ?

C’est généralement dans cette phase et dans la nuit noire que les gens essaient de s’en sortir, parce qu’ils veulent retourner à la la phase de félicité.

Ils veulent revenir à l’état de connexion à Dieu et être connectés à l’esprit saint. Mais ce n’est qu’une illusion. Vous n’êtes jamais vraiment déconnecté de l’esprit. Vous avez l’illusion d’être déconnecté, et cela crée ce genre de vide, parce que vous êtes traversez ce no man’s land entre votre ancien moi et votre nouveau moi.

On appelle parfois cette phase le grand repos car c’est l’opportunité parfaite, lorsque le cocon se referme sur vous et que vous avez l’impression que toutes les portes se ferment. Vous ne recevez pas de signes, vous ne savez pas quoi faire ensuite. Cette phase de cocooning se produit exprès pour que vous puissiez puissiez vous reposer.

Rappelez-vous, si vous venez de sortir de la nuit noire, que vous avez déjà fait un énorme travail. C’est le moment de reposer votre système énergétique avant de passer à la phase suivante de votre vie.

Le vide est un grand repos si vous savez comment le gérer. Plus de coups ni de cris contre le vide. Plus besoin d’essayer de s’en sortir. Plus besoin d’essayer de forcer les choses à se produire quand l’univers continue de vous fermer des portes ou quand vous n’êtes pas sûr de ce que vous devez faire ensuite.

Souvenez-vous juste à ce moment que vous êtes simple dans le vide, le stade du grand repos. Je me permet d’être dans un cocon, et je vais faire de belles pratiques spirituelles pour me garder pour me calmer et m’équilibrer et tout va bien se passer. C’est le vide.

La durée de ce vide peut aussi être varier de mois à des années. Généralement le vide dure quelques mois, souvent un peu moins d’un an. Encore une fois, ça peut durer des mois ou des années selon votre chemin et selon ce que votre âme veut pour votre propre éveil spirituel.

Une fois que vous savez que vous êtes dans le vide et que vous commencez à à apprendre comment travailler avec le vide, vous commencez à vous sentir vraiment intéressant et très éloigné de l’anxiété. Une fois que vous savez que vous êtes dans le vide et que vous êtes et que vous entrez dans une phase de cocooning ou de grand repos, vous commencez à ressentir une paix profonde.

Vous ressentez une paix profonde parce que vous réalisez que vous êtes dans le vide et vous commencez à travailler avec cette l’énergie. Vous pouvez être vraiment fatigué, surtout si vous sortez juste d’une longue nuit noire.

Vous pouvez être vraiment fatigué parce que vous avez traversé tant de guérisons. Mais même si vous êtes épuisé, vous êtes également en paix parce que vous savez que maintenant vous êtes entré dans cette phase de vide, cette phase de cocon. Vous êtes là pour vous réconforter, vous reposer.

C’est aussi dans cette phase de vide, quand vous êtes entre deux mondes que vous commencez à entrer dans votre authentique pouvoir d’âme, puissance d’âme. Pourquoi ? Parce que l’ancien moi, tous les vieux trucs qui vous retenait, tous les vieux trucs qui nous définissaient jusqu’à la nuit noire, ont été purgés par la nuit noire.

En arrivant dans le vide, on n’a plus ce vieux bagage. On commence à se regarder dans le miroir et on se dit, « Oh, qui êtes-vous ? Ravi de vous rencontrer !” C’est la phase où nous commençons à nous tenir dans notre propre authenticité. Nous commençons à nous connaître, le vrai nous, le vrai vous.

Vous commencez à connaître le vrai vous plus profondément. Vous commencez à entrer dans votre puissance. Mais vous ne faites encore que commencer. Vous n’êtes pas encore en pleine possession de vos moyens tant que vous restez dans le vide, car vous êtes encore entre deux mondes.

Vous commencez à vous tenir sur vos deux pieds et vous commencez à ressentir ce pouvoir intérieur, et vous  commencez à ressentir votre authenticité et l’unicité de votre âme. Cela commence à se produire dans le vide, surtout si vous travaillez avec lui, et non contre lui.

Étape #5 - L'enracinement

L’étape cinq s’appelle l’enracinement. C’est quand les choses commencent à se stabiliser, un peu plus après la nuit noire et après avoir été dans le vide. Vous vous sentez plus ancré. L’image qui figure le mieux cette étape est l’arbre.
Alors durant que les premières étapes de votre éveil spirituel de votre éveil spirituel, vous avez tendance à être tiré vers le haut comme un un arbre qui pousse ses branches vers le ciel, vous avez tendance à être tiré, tiré, tiré vers le haut dans le ciel.

Ensuite, quand vous arrivez à l’étape cinq, vous vous enracinez, ce qui signifie que vous développez des racines profondément dans la terre pour que vous puissiez tenir la taille de l’arbre que vous êtes devenu.

L’étape de l’enracinement est très, très belle. C’est une étape où nous commençons à nous enraciner non seulement seulement dans notre système énergétique mais aussi dans notre spiritualité. Alors qu’avant nous voulions vraiment rester dans le stade de la félicité, nous voulions être excités tout tout le temps et extatique tout le temps, dans la félicité tout le temps, quand nous arrivons à la cinquième étape. stade. Quand nous sommes au niveau de l’ancrage, nous nous sentons comme si nous avions grandi un peu.

Le stade de la félicité ressemble un peu plus à un adolescent qui apprend quelque chose de nouveau ou qui goûte la liberté pour la première fois dans sa vie. A l’étape cinq, l’étape de l’enracinement, on a l’impression d’être plus adulte. Nous sommes plus matures, ce qui signifie que, oui, nous voulons toujours nous voulons toujours vivre dans la félicité et nous voulons vivre avec excitation mais nous réalisons qu’il y a qu’il y a d’autres choses aussi qui arrivent dans la vie.

Nous commençons à nous ancrer dans notre savoir que tout est correct, si je ressens de la joie ou de la tristesse, de la tristesse, si je ressens de la colère ou si je ressens l’amour.

Dans la phase d’ancrage, nous devenons spirituellement et émotionnellement matures. Nous savons que nous avons besoin d’avoir nos racines très, très profondes pour que nous puissions vivre la vie avec beauté et épanouissement.

C’est aussi à ce stade que nous commençons à ancrer toutes les leçons spirituelles que nous avons apprises pendant notre éveil spirituel en les intégrant dans la vie quotidienne.

Alors que les étapes précédentes de l’éveil spirituel spirituel, comme dans la nuit noire, beaucoup de fois souvent on veut s’isoler, on veut s’en aller, nous voulons nous enfuir. Quand nous sommes au stade de la félicité, nous voulons être seul dans la nature, juste excité par tout.

Quand nous entrons dans l’étape cinq et dans la l’ancrage, c’est presque comme si nous voulions retourner maintenant à la civilisation normale parce que nous sommes prêts. Nous sommes prêts à retenir les leçons et l’énergie de notre éveil spirituel dans la vie quotidienne. Nous commençons à l’ancrer davantage.

Soudain, nous n’avons plus besoin de nous échapper. Nous n’avons pas besoin de fuir les gens qui ont une énergie dense, parce qu’ils affectent notre système énergétique. Nous n’avons plus l’impression de faire tapisserie. Nous nous sentons très forts et très ancrés dans notre éveil spirituel et dans nos expériences. Très souvent, parce que ce que nous avons traversé dans les étapes précédentes peut avoir été difficile, cela construit notre sens de la résilience, de sorte que lorsque nous arrivons à l’étape cinq, nous sommes vraiment des adultes, tant sur le plan spirituel qu’émotionnel.

La phase d’ancrage, c’est une très belle phase. C’est une phase où vos racines descendent dans la terre. Quand vous vous enracinez de plus en plus, quelque chose d’intéressant se produit. C’est que votre système énergétique devient plus puissant.

Cela signifie que vous devenez plus puissant dans cette phase d’enracinement. Plus votre système énergétique devient puissant, plus vous êtes enraciné. C’est encerclé vertueux. Parce que plus vos racines sont profondes, plus l’arbre l’arbre peut grandir.

C’est essentiellement ce qui se passe. Quand vous ancrez votre énergie, votre système énergétique devient plus puissant. Vous devenez plus magnétique et vous devenez un manifestant plus puissant.

Les choses peuvent commencer à vous arriver. Alors que dans le vide, rien ne vous arrivait à vous. A ce stade, les choses peuvent commencer à vous arriver très facilement, car votre système énergétique devient super-puissant et super-magnétique.

C’est aussi dans cette cinquième étape, ou cette étape d’ancrage que quelque chose de cool se produit. Rappelez-vous du stade de la félicité, de l’étape deux, de cette étape de félicité où vous vous sentez connectés, vous vous sentez unis, où vous vous sentez connecté à tout le monde et à tout, et ces sentiments d’amour et de compassion qui venaient d’un coeur éveillé ?

Ces sentiments commencent à revenir ici à l’étape cinq. Vous commencez à vous sentir connecté à nouveau. Vous commencez à ressentir ce sentiment d’unité. Vous commencez à ressentir ce sentiment de connexion profonde avec Dieu, l’univers, l’infini. La seule différence ici entre le stade cinq et le stade deux de la félicité est que ce sentiment de connexion est plus ancré dans cette réalité.

Il est plus ancré. C’est une connexion et c’est une unité où nous nous regardons maintenant l’un l’autre et nous nous nous donnons une pause. Nous comprenons que les gens font du mieux qu’ils peuvent, que chacun a une histoire, et que cette histoire fait partie de leur vie et fait partie de la façon dont ils se comportent de certaines manières.

Ce sentiment de connexion qui se produit ici dans l’étape cinq est une connexion qui est plus ancrée qu’elle ne l’était au stade deux quand vous étiez en félicité. Parce que lorsque vous étiez en béatitude, c’était plus l’excitation d’être connecté à toutes choses, y compris Dieu.

Vous étiez juste dans les nuages. Vous n’aviez pas encore ancré cette énergie. Maintenant, au stade cinq, la connexion se sent plus proche de la vie quotidienne. Elle est plus réelle. C’est plus réel dans cette réalité.

C’est parce que vos racines deviennent profondes. Votre système énergétique devient plus grand et plus puissant et votre cœur continue à s’ouvrir. Plus votre coeur s’ouvre, plus vous vous connectez et la compassion que vous ressentez pour vous-même et pour les autres, et pour tout en fait.

Concernant, la durée l’étape cinq est généralement de quelques années. L’ancrage dure généralement des années. Au moins un an. Un à deux ans peut-être, je dirais. Cette phase d’ancrage, le stade cinq, généralement dure plusieurs années.

Étape #6 - La mission de vie

L’étape six est la dernière étape et c’est l’étape du but et de la mission de vie.

C’est une étape tellement belle. En gros, ce qui se passe à ce stade, c’est que vous avez traversé tout le voyage du héros, une odyssée épique comme Homère. Vous avez traversé tout le voyage du héros, de la félicité, puis de la la nuit noire, puis du vide, puis l’enracinement de votre énergie. Toutes ces choses se sont produites dans votre éveil spirituel.

Au moment où vous arrivez ici, vous avez probablement cheminé quelques années dans votre éveil spirituel, au moins deux ans, deux à trois ans dans votre éveil spirituel au moment où vous arrivez à l’étape 6.

Dans cette étape six, ce qui se passe, c’est que vous avez traversé un profond sentiment de purge, de nettoyage vous avez laissé partir votre ancien moi, vous êtes devenu une nouvelle personne. Tout votre système énergétique s’est reconstruit. Votre âme a purgé tellement de désordres du du passé.

Vous êtes littéralement une nouvelle personne.

On peut utiliser un jeu de carte pour avoir des signes sur notre mission d’âme ou sur notre lignée karmique. J’aime particulièrement cet Oracle de guidance.

Vous êtes une nouvelle personne qui est passée par la la phase d’ancrage, donc vous êtes une nouvelle personne qui est ancrée et puissante. Une personne qui est ancrée et puissante est en profondément connectée avec son but et sa mission de vie dans cette vie.

A l’étape 6 vous commencez à vivre cette mission et ce but dans la vie avec beaucoup de connaissance, et avec beaucoup de confiance dans votre coeur. Vous ne savez peut-être pas quelle est la destination finale. Beaucoup de gens disent, « Je ne sais pas ce que ma mission est encore. » Beaucoup d’entre nous ne savent pas ce qu’est leur mission pour le moment.

Je ne sais pas ce qu’est ma mission à la pleine capacité de ma mission. Je ne le saurais qu’à la fin de ma vie. Parce que la mission de votre vie est quelque chose que que vous pouvez seulement regarder en arrière. Vous pouvez connaître des petits bouts de votre mission comme vous savez, et vous pouvez marcher sur le chemin de votre mission, un pas après l’autre.

Vous marchez aussi avec un but profond. Vous ne connaissez peut-être pas les détails de votre mission mais vous savez que vous êtes ici avec un grand but, et chaque jour vous faites un pas à la fois ,un pas à la fois vers ce but.

Au stade six, vous commencez à vous rappeler qui vous qui vous êtes et ce que vous faites ici. Vous prenez généralement un engagement envers la vie. L’engagement est que vous vous engagez à suivre le chemin de votre âme, quoi qu’il arrive. Vous n’êtes plus influencé par tout ce qui qui se passe dans votre vie, et vous ne laisserez plus laisser les circonstances ou les défis de la vie vous faire dévier de votre chemin.

Le stade six est merveilleux dans le sens où vous êtes vraiment enraciné. Vous êtes vraiment fort. Vous ne connaissez peut-être pas tous les détails de votre mission, mais vous vous engagez à suivre le chemin de votre âme tel que votre âme vous le révèle.

La durée de cette sixième étape est vraiment le reste de votre vie. C’est vraiment le reste de votre vie. Cela peut durer des années en fait. L’étape elle-même peut durer des années. Vous affinez votre mission. Vous découvrez un peu plus sur sur vous-même. Vous faites un pas à la fois vers cette mission. Vous la découvrez un peu plus.

Cette étape six peut prendre quelques années, mais cela se poursuit généralement pour le reste de votre vie.

Trois conseils pour traverser les étapes de votre éveil spirituel

Conseil 1 : Se rendre

Le premier conseil est de se rendre. Vous devez vous rendre. Je ne peux pas vous dire à quel point c’est important. Parce que si vous ne vous rendez pas et êtes dans un état d’une résistance profonde, parce que peut-être vous êtes dans votre nuit noire, ou peut-être dans le le vide. Vous êtes peut-être juste fatigué de toute cette spiritualité d’éveil spirituel, dit votre ego.

En étant vraiment résistant, vous pouvez être aussi énervés et défiants. Vous voulez peut-être tout arrêter, vous en avez assez, voire même êtes énervés contre Dieu, l’univers, ou qui que ce soit, parce qu’ils vous ont soi-disant fait traverser cet éveil spirituel, imposé peut-être toutes ces épreuves.

Ce n’est pas Dieu qui vous fait traverser ça ! Votre propre âme programme votre éveil spirituel. Un éveil spirituel se produit à cause à cause de vous, à cause de vos composantes supérieurs, comme votre âme et votre moi supérieur. Ce n’est pas Dieu qui vous fait quelque chose d’horrible.

Si vous résistez et si vous vous battez, tout ce que vous ferez, c’est de prolonger les étapes, surtout les plus difficiles comme la nuit noire ou le vide. Plus vous résistez, plus vous vous battez, plus longtemps ça va prendre pour que votre âme se retire, pour que votre âme vous entraîne.

Pensez à cette image, si j’essaie de vous tirer par le bras, pour une promenade dans un parc et que vous me résistez et que vous donnez des coups de pieds et criez, cela va prendre beaucoup plus d’énergie de ma part pour littéralement vous tirer par le bras que si vous si vous marchiez dans le parc à côté de moi avec moi. Nous irions beaucoup plus vite, n’est-ce pas ?

C’est ce que fait votre âme. Vous aller aller dans un sens ou dans l’autre, parce que votre âme est beaucoup plus puissante que votre ego, et c’est généralement l’ego qui met en place beaucoup de résistance. Votre âme va gagner, mais ça va juste prendre plus de temps parce que votre pauvre âme va devra vous tirer vers le haut.

Pourquoi faire ça ? Parce que vous ne faites que vous causer plus de souffrance à vous-même. Ce conseil est important. Vous devez vous rendre.

S’il te plaît, belle âme, tu dois te rendre. Abandonnez-vous au processus. Faites des mantras. Les mantras sont très puissants. Le travail sur les mantras aide à mettre en place le processus d’abandon. Vous pouvez inventer vos propres mantras, ou essayer un de ceux que je vous partage ci-dessous.

  • Ça peut être un mantra qui dit que tout fonctionne.
  • Tout va aussi vite qu’il le faut.
  • Tout va bien.
  • Mon âme sait ce qu’elle fait.
  • J’abandonne le contrôle à mon âme.
  • C’est mon âme qui commande maintenant.


Vous pouvez continuer encore et encore et encore avec ces mantras. Vous pouvez les écrire et vous pouvez les répéter tous les jours. C’est dire l’importance de ce travail d’abandon.

Répétez-les quotidiennement si vous le devez. Vous devez devenir complètement ouvert, complètement volontaire, complètement doux. Vous devez suivre votre âme. Si vous faites ça, si vous vous rendez, si vous apprenez l’art de s’abandonner et de dire oui à à votre âme et à ce qu’elle veut que vous fassiez, tout cet éveil spirituel, vous verrez que les étapes, surtout les plus difficiles, iront plus vite.

Rendez-vous à votre âme.

Conseil 2 : s'ouvrir au coeur

Le deuxième conseil est de travailler avec votre cœur. J’adore celui-là. Rappelez-vous, nous avons parlé de l’ouverture du cœur. Ce coeur qui s’éveille pendant un éveil spirituel.

En fait, ce n’est pas vraiment une phase, on continue à s’ouvrir au fur et à mesure des étapes de votre éveil spirituel. Quand vous traversez ces étapes, surtout les plus difficiles, apprenez à travailler avec votre coeur. Apprenez vraiment à travailler avec votre coeur. Apprenez à écouter sa sagesse. Apprenez à travailler avec votre intuition. Apprenez à écouter votre coeur.

Nous sommes tous très dominés par l’esprit. Lorsque vous passez par un éveil spirituel c’est tellement plus facile si vous passez de l’esprit vers le cœur. Travailler avec le cœur est essentiel aussi parce que le coeur, n’est pas seulement le chakra central dans tout le système.

Votre cœur est le grand guérisseur. Votre coeur est celui qui vous aide à guérir, surtout pendant la nuit noire. Votre cœur est comme un incinérateur. Il transmute l’énergie et il vous aide à guérir, donc c’est un grand guérisseur.

Le cœur est aussi le siège de l’âme. Lorsque vous vous connectez avec le cœur, vous vous connectez plus étroitement avec votre âme et avec votre moi supérieur.

Vous recevez cette guidance avec plus de précision et plus clairement. Quand vous faites un pas, vous le faites parce que vous savez que votre âme ou votre moi supérieur vous a en quelque sorte poussé à travers votre magnifique centre du coeur.
Comment comment je peux commencer à travailler avec mon coeur, parce que je ne sais pas comment ?

Voici quelques techniques ici sur la façon de travailler avec le coeur.

La première est le toucher physique. Vous pouvez commencer à tapoter. Vous pouvez utiliser des routines de tapotement et juste tapoter sur votre poitrine, juste sur le sternum. Quand vous commencez à tapoter, surtout si vous fermez les yeux, prenez une bonne et profonde respiration.

Amenez votre conscience dans votre poitrine et commencez à tapoter. Plus vous tapotez sur le sternum, sur ce os de la poitrine ici, plus vous vous éveillez. Les tapotements éveillent l’énergie d’un centre.

C’est plus facile pour vous de vous connecter avec le cœur. Ou vous pouvez juste utiliser vos mains et juste mettre vos mains sur votre cœur.

Quand vous faites une méditation, mettez vos mains sur votre cœur. Gardez-les là et amenez votre conscience dans votre coeur. Vous allez commencer à sentir l’énergie se déplacer là.

Quand vous commencerez à sentir l’énergie s’y déplacer, vous allez être capable de comprendre ce que votre coeur essaie de vous dire.

Rappelez-vous que la communication intuitive du coeur n’est pas en utilisant des mots. Vous allez devoir apprendre à parler au coeur à travers les sentiments et les sensations.
Vous devez avoir votre concentration, votre conscience dans la région du coeur.

La deuxième façon de travailler avec le coeur est vraiment de calmer l’esprit. Il n’y a aucun moyen de contourner cela, belle âme. Certaines personnes disent qu’elles n’aiment pas la méditation, qu’elles ne peuvent pas faire de la méditation.

Peu importe ce que vous faites, mais vous devez calmer votre esprit, surtout au début de votre éveil spirituel quand vous n’êtes pas habitués à travailler avec le cœur.

Surtout quand le coeur commence à s’éveiller, si vous êtes trop dans votre mental, si votre mental va constamment à mille kilomètres à l’heure avec toutes ces pensées et toutes ces choses.

L’ego sait toujours ce qu’il essaye de dire et a toujours une opinion. Plus vous êtes coincé dans ces pensées, plus vous étouffez la sagesse du coeur.

Quand vous travaillez avec le coeur, le mental doit se calmer, que ce soit par la méditation, que ce soit par la danse, l’exercice, la contemplation, les tapotements EFT, en étant dans la nature.

Peu importe ce que vous utilisez, mais vous devez pratiquer chaque jour l’art de calmer l’esprit et d’entrer dans votre coeur, surtout au début. Sinon, vous ne serez pas en mesure de distinguer ce qui vient du mental et le cœur.

Conseil 3 : se détacher du mental

Le troisième conseil consiste à se détacher du mental. C’est une compétence cruciale à  apprendre pour votre éveil, surtout quand vous traversez les nuits noires de l’âme.

Parce que lorsque vous traversez les moments les plus difficiles de l’éveil spirituel, votre esprit s’emballe vraiment. Il arrive pendant un éveil spirituel, d’expérimenter des régressions spontanées, d’avoir des souvenirs de vies antérieures, des flashbacks qui apparaissaient dans votre mental, des souvenirs de vies antérieures. Ils peuvent parfois être très violents et parfois vraiment chaotiques.

C’est pour cela qu’il est utile d’apprendre très rapidement à se détacher de son mental, au risque de littéralement perdre la raison, parce qu’il y a beaucoup de choses qui se passent.

Quand vous passez par le processus de purge, une partie du processus de purification est aussi une purification du corps mental, donc votre mental peut se sentir comme s’il devenait fou. Surtout pendant la nuit noire et pendant ces phases de purge de votre éveil spirituel.

Le détachement du mental, le lâcher-prise est essentiel durant votre éveil.

Fondamentalement, qu’est-ce que cela signifie de se détacher du mental ? Vous devez vous rappeler que vous êtes l’observateur, la conscience qui observe tout ce qui se passe. Vous pouvez observer les battements de votre cœur mais vous pouvez également observer vos pensées à distance. Vous n’êtes pas vos pensées.

Quand vous passez par l’éveil spirituel, vous devez apprendre parfois très rapidement à vous débrancher et à vous détacher de tous les millions de pensées qui se passent dans votre tête, parce que beaucoup de ces pensées sont déformées, négatives. Elles sont chaotiques. Elles vont dans tous les sens. Elles sont basées sur la peur.

Vous ne voulez pas être identifié avec ces pensées. Vous voulez être ici à observer votre esprit de la même manière que vous observez votre coeur. Quand vous fermez vos yeux et que vous observez les battements de votre cœur, vous ne vous identifiez pas avec, vous ne vous attachez pas à un battement de coeur par rapport à un autre.

C’est juste des battements de cœur, boum, boum, boum. Un battement de cœur après l’autre. Vous pouvez très clairement observer les battements de votre cœur sans vous impliquer. Vous pouvez observer vos poumons respirer sans sans vous attacher ou vous impliquer.

Vous pouvez également observer votre esprit et vos pensées sans vous attacher ou vous impliquer. Ceci est important. C’est crucial pour que vous puissiez traverser les les étapes de l’éveil spirituel plus facilement et plus facilement.

Plus vous pouvez maintenir cette position d’observation de la conscience, plus vite vous passez les étapes, et plus vite vous purgez et vous guérissez le corps mental.
Pour vous aider à vous détacher un peu plus du mental, vous pouvez suivre ce simple processus en deux étapes pour y arriver.

Parce que souvent les gens disent, « Je n’ai aucune idée de comment me détacher de mon esprit. Je n’ai aucune idée de comment observer mes pensées sans m’y attacher. »

Voici un processus en deux étapes.

La première étape que vous pouvez faire est de simplement observer les pensées et les laisser passer, un peu comme les nuages qui passent dans le ciel. Vous les laissez simplement passer. Vous les observez et vous les laissez passer. Vous ne restez pas bloqué sur l’une d’entre elles. Vous observez la pensée et vous la laissez passer.

Si c’est une pensée négative basée sur la peur, qui sont généralement celles qui nous posent le plus problème, si c’est une pensée négative, chaotique, une pensée basée sur la peur, c’est là que l’étape l’étape n°2 entre en jeu et s’appelle le recentrage.

Ce que vous allez faire, c’est observer la la pensée qui passe. Vous l’observez. Vous observez son contenu, puis vous vous recentrez sur quelque chose de différent. Par exemple, je vais vous donner un exemple très concret.

Pendant mon éveil spirituel, quand je traversais à travers la nuit noire, et cela arrive à à une tonne de personnes, j’ai littéralement eu l’impression comme si j’étais en train de mourir. Mon mental disait constamment, « Tu es en train de mourir. Tu es malade. Tu dois aller voir un médecin. Tu es probablement en train de mourir. Tu as probablement une sorte de maladie horrible. Tu es probablement en train de devenir fou. Tu es peut-être schizophrène. »

J’avais toutes ces choses qui se passaient à propos dans mon mental. J’avais toutes ces choses qui se passaient à propos de ma de ma mort imminente, disait mon mental. La façon dont j’ai commencé à travailler avec ça était : j’observais ces pensées. Je disais quelque chose d’apaisant comme « tout va bien ». ok, » au mental, pour le calmer.

Puis je me recentrais immédiatement. Se recentrer c’est littéralement penser quelque chose complètement opposé à ce que votre processus de pensée était en train de faire. Si j’étais dans cette boucle de « je suis en train de mourir ». schizophrène ou fou ou n’importe quoi d’autre, je me recentrerais et je disais quelque chose comme, « Tout va bien. Mon âme sait ce qu’elle fait. »

Je mettais souvent ma main sur mon coeur quand je faisais faisais ça. Mon âme sait ce qu’elle fait. Tout va bien. Tout va bien. Je marche sur mon chemin comme je le devrais. Vous voyez ? Je me recentre littéralement.

Ce n’est pas suffisant de simplement observer la pensée et la laisser partir. C’est plus puissant si vous recentrez ensuite votre processus de pensée sur quelque chose de plus optimiste, plus expansif, plus ouvert. Plus je me recentre, plus le recentrage fait, c’est que votre cerveau est littéralement est train de se reconnecter d’un cerveau négatif à un cerveau positif, donc un cerveau optimiste.
C’est un cerveau qui, même si des choses difficiles peuvent arriver, voit toujours le bon côté des choses. Le recentrage est vraiment important. Il va vous aider à changer, à changer cette mentalité, à changer ces pensées chaotiques basées sur la peur et cela va vous aider à le faire assez rapidement.

Pour rendre ce processus de détachement du mental plus facile pour vous, vous pouvez en complément pratiquer cet exercice.

C’est un exercice de transformation, donc avec un peu de chance ça va marcher avec vous. Cela fonctionne vraiment bien. C’est ce que j’appelle le vol stationnaire. Ce que le vol stationnaire est, c’est que nous étendons notre niveau de conscience.

D’habitude nous sommes coincés dans l’ornière de notre mental. Habituellement, la façon dont nous sommes coincés est que notre mental se concentre sur quelque chose de vraiment petit, et il commence à en faire une énorme histoire et un gros problème à ce sujet.

Notre attention est trop restreinte. Lorsque l’attention se resserre, littéralement votre énergie est bloquée et votre esprit s’entête dans ce schéma restrictif basé sur la peur.

Ce que fait le vol stationnaire c’est qu’il élargit votre conscience. Voici comment le vol stationnaire fonctionne.  Vous allez vous asseoir pour méditer. Vous fermez les yeux et vous ramenez vos mains sur votre poitrine, et vous allez commencer à vous concentrer sur votre respiration, en vous concentrant sur ta poitrine. Vous allez sentir votre coeur s’allumer, il va s’allumer. La lumière va commencer à sortir, sortir, dehors.

Elle va finalement sortir de votre poitrine et ça va créer cette énorme bulle autour de vous. C’est la lumière de votre conscience. Ce que vous allez faire c’est que vous allez visualiser la lumière de cette conscience. D’abord elle va devenir si grande qu’elle va occuper la pièce dans laquelle vous vous trouvez.

Ensuite elle va sortir de la pièce et elle va devenir si grande qu’elle va occuper tout le bâtiment dans lequel vous êtes. Et vous allez devenir de plus en plus grand et plus grand et votre conscience va occuper la ville dans laquelle vous vous trouvez, puis le le pays dans lequel vous êtes, puis le continent dans lequel vous vous trouvez.

Vous allez juste continuer à étendre votre conscience jusqu’à ce que vous vous retrouviez à planer dans l’espace au-dessus de la planète, à regarder en bas sur cette magnifique planète bleue.

J’appelle cela le vol stationnaire, parce que ici dans l’espace avec cette conscience élargie, vous êtes dans le silence de l’espace et vous regardez juste la belle planète bleue en dessous de vous.

Avec cette conscience élargie, c’est comme si vos problèmes, les problèmes que votre mental crée, commençaient à tomber. Parce que vous avez une nouvelle perspective sur la vie et sur ce qu’est vraiment la vie.

Utilisez l’exercice du vol stationnaire. Quand vous avez l’impression d’être coincé dans une ornière et que votre esprit ne s’arrête pas, et que vous ne pouvez pas vous détacher de votre esprit, utilisez l’exercice du vol stationnaire.

Cet exercice fonctionne dans ma vie et dans celle de tant de personnes.

Compléments

On nous demande souvent si on peut s’éveiller seul. La réponse courte est OUI bien sûr ! Comme on peut aussi apprendre à conduire une voiture seul ! Après la question à se poser, c’est est-ce que cela est la meilleure façon de faire ?

Nous aimons bien l’approche d’Aurélie Delgado. Dans sa formation s’épanouir par la spiritualité, elle donne toutes les clés pour un cheminement éclairé.

 

éveil spirituel conseils

Laisser un commentaire