Lancer Son Activité De Professeur De Méditation

Lancer Son Activité De Professeur De Méditation En 8 Etapes Simples

Lancer son activité de professeur de méditation est une aventure très enthousiasmante. C’est une occasion rếvée pour aider les personnes qui sont prêtes à mieux se connaître.

Dans ce guide, je vous partage 9 étapes pour vous installer en tant que guide de métitation.

#1 Choisissez Votre Public

Si vous souhaitez enseigner la méditation, la formation doit être basée sur votre public éventuel. En d’autres termes, si vous voulez enseigner aux enfants, concentrez-vous sur les enfants.

Considérez l’enseignement de la méditation comme votre entreprise. Et comme toute autre entreprise, elle a des marchés différents qui à leur tour ont des demandes différentes.

La première question que vous devez donc vous poser est la suivante : à qui voulez-vous enseigner ?

  • Débutants, 
  • Praticiens intermédiaires
  • Praticiens avancés
  • Enfants
  • Adultes
  • Seniors
  • Femmes, hommes, mixte
En fonction du public que vous ciblez, votre approche ne sera pas la même.

 

#2 Quel type de technique allez-vous enseigner ?

Si vous souhaitez suivre une formation de professeur de méditation, vous devez savoir quel type de pratiques vous souhaitez enseigner. Cette décision sera basée sur votre public cible.

Décidez à qui vous voulez enseigner. Ensuite, décidez quel type de pratiques leur conviendra le mieux.

Il existe plus de 30 types de méditation, et si vous incluez toutes les techniques bouddhistes, ce nombre passe à plus de 700. C’est beaucoup de techniques !

Si vous êtes déjà particulièrement bien formé et expérimenté sur un certain type de pratique, allez-y. 

Si vous êtes actuellement indécis, vous voudrez peut-être jeter un coup d’œil aux différents types de pratique.

Méditation guidée, Méthodes bouddhistes, (deux des options les plus populaires ici sont a) la vipassana et b) la gentillesse), Osho / Dynamique.

Les éléments ci-dessus ne sont que quelques-unes des options possibles.

#3 Apprendre votre art

Pour devenir professeur de méditation, vous devez avoir déjà été étudiant. Vous devez apprendre avant de pouvoir enseigner.

Il est important que vous ayez correctement étudié avant d’enseigner. Vous ne voudriez pas apprendre le piano de quelqu’un qui n’a pas appris à jouer du piano ; les élèves veulent savoir que leur enseignant sait de quoi il parle.

Même si vous avez l’intention d’enseigner un seul type de pratique, je vous recommande d’étudier diverses techniques. Après tout, il est tout à fait naturel qu’un élève qui se penche sur une forme de méditation s’intéresse à d’autres techniques.

Si vous ne parvenez pas à discuter d’autres techniques avec vos élèves, il est peu probable qu’ils vous prennent au sérieux et ils ne reviendront probablement pas pour une autre leçon. Trouver un élève peut être une tâche ardue. Il est donc préférable que vous fassiez tout pour vous assurer que tout élève que vous rencontrez veuille revenir pour plus de cours. 

Connaître votre sujet à fond en est une grande partie.

Votre expérience passée deviendra votre CV.

Votre expérience vous donne de la crédibilité en tant qu’enseignant. 

Cela aide à créer une perception positive de votre enseignement, ce qui correspond au désir de vos élèves de continuer à apprendre de vous. 

La seule façon d’assurer les visites répétées d’un étudiant, et ainsi d’augmenter régulièrement votre activité, est de vous assurer que vous savez de quoi vous parlez.

#4 Formez-vous en discutant avec d'autres enseignants

Il y aura d’autres enseignants dans votre région. La plupart d’entre eux (s’ils suivent leurs propres enseignements) seront des personnes serviables, gentils, et amicaux. 

Apprenez à les connaître. Voici quelques questions que vous pourriez vous poser à leur sujet :

  • Quel type de pratiques enseignent-ils
  • Qu’ont-ils appris sur l’enseignement
  • Quelles sont les certifications de professeur de méditation dont ils disposent, le cas échéant
  • Seraient-ils intéressés à travailler ensemble ou à faire de la promotion croisée

Vous pouvez aussi prendre une de leurs leçons. Vous apprendrez une tonne. Et ils l’apprécieront. Cela montre de l’intérêt. Cela leur donne un retour. 

Leur approche pédagogique pourra vous inspirer, et vous pourrez aussi nouer des relations et étendre votre réseau professionnel.

#5 Options de certification de professeur de méditation

Dans la plupart des pays, il n’y a aucune obligation légale pour devenir un professeur de méditation certifié.

Cependant, la certification présente de nombreux avantages, notamment le fait qu’elle prouve votre validité auprès de clients potentiels.

Cela dit, prenez le temps de vous renseigner sur les différents types de programmes de certification et de savoir si l’un d’entre eux est particulièrement précieux pour vous – existe-t-il un cours de formation de professeur de méditation qui répond spécifiquement au type de pratique que vous souhaitez enseigner ? 

Génial ! Obtenez une certification, faites vos preuves auprès des étudiants et donnez la validité à votre entreprise. Ainsi, cette formation de professeur de méditation en ligne propose une attestation qui peut être obtenue à l’issue d’un test.

#6 Couverture professionnelle

Vous devrez trouver une couverture professionnelle avant de commencer à enseigner. Si vous ne le faites pas, vous pourriez vous retrouver en difficulté.

La bonne nouvelle à propos de la couverture pour les professeurs de méditation est qu’elle est facile à obtenir et qu’elle est bon marché. 

Comparé à de nombreux autres postes d’enseignement holistique, trouver une couverture pour les professeurs de méditation est très facile.

#7 Créer un espace (ou en trouver un)

Enseignement en présentiel

Pour devenir professeur de méditation, vous devrez trouver ou créer un lieu de pratique adapté.

Les gens veulent apprendre dans un espace relaxant et thérapeutique. Vous devez vous assurer que l’espace que vous offrez à vos élèves est relaxant et aéré.

Décorez le avec des statues, des peintures, peut-être une pièce d’eau, etc. Assurez-vous que votre lieu soit agréable, inspirant.

N’oubliez pas que les élèves ne reviendront pour une deuxième leçon que s’ils ont apprécié la première. 

Et une grande partie de profiter de la leçon est d’être dans un endroit nourrissant.

Enseignement à distance

Depuis le confinement de 2020, il est bon de réfléchir à avoir une alternative pour pouvoir enseigner la méditation à distance.

Les techniques modernes nous permettent de suivre des cours en direct, des cours pré-enregistrés, comme par exemple la technique d’Adrien Piret.

Vous devrez avoir un équipement approprié : webcam, support, éclairage, prise de son, diffusion… 

#8 Equipement

Vous allez avoir besoin de vous équiper, et d’équiper votre lieu de d’enseignement.

L’équipement exact variera en fonction du type de pratique que vous enseignez. Si vous donnez des visualisations guidées, par exemple, vous allez avoir besoin d’un moyen de jouer de la musique. 

Oui, votre iPhone et vos haut-parleurs feront l’affaire, mais cela a-t-il l’air professionnel ? Probablement pas. Et vous pourriez aussi avoir besoin d’une musique incroyable.

Si vous désirez enseigner le Zen ou Osho, vous aurez besoin de tapis pour chaque personne. Non seulement c’est plus confortable, mais si un étudiant se blesse et que vous avez besoin de votre compagnie d’assurance pour vous couvrir, l’assureur voudra savoir que vous avez tout mis en place correctement.

D’autres équipements à envisager sont : des bols chantants tibétains, un mala (la vente de ceux-ci peut vous rapporter un profit supplémentaire), des statues de Bouddha, etc.

Assurez-vous également d’avoir le bon type d’éclairage. Les exercices méditatifs doivent toujours être pratiqués sous un éclairage adéquat. Trop de lumière peut créer des maux de tête et distraire l’esprit. Un éclairage trop faible peut causer de la fatigue.

Vous pouvez aussi utiliser des bougies, de l’encens, proposer des livres.

J’espère que vous avez apprécié ce guide pour devenir professeur de méditation. J’adorerais entendre vos pensées. 

Laisser un commentaire