Adopter un mode de vie sain et actif

Quand on s’éveille à la spiritualité on se rend rapidement compte de l’importance d’adopter un mode de vie sain et actif. Le corps et l’esprit ne sont pas deux choses séparées. En ayant un équilibre spirituel, énergétique, physique et relationnel nous pouvons vivre une épanouissante sur tous les plans.

Pourquoi prendre soin de son corps ?

Les ennuis de santé, même mineurs, peuvent interférer avec d’autres aspects de votre vie, voire les éclipser. Même des problèmes de santé relativement mineurs, comme les courbatures, les douleurs, la léthargie et les indigestions, ont un impact sur votre bonheur et votre niveau de stress. Le stress n’est pas un ennemi, il est juste un indicateur qu’il y a un déséquilibre en nous. Pour vous sentir mieux une bonne idée est de vous engager à adopter des habitudes plus saines.

De mauvaises habitudes de santé peuvent ajouter du stress à votre vie et jouer un rôle dans votre capacité à gérer le stress. Le stress qui découle d’une mauvaise santé est important. Les problèmes de santé affectent également d’autres domaines de votre vie. Les problèmes de santé peuvent rendre les tâches quotidiennes plus difficiles, créer un stress financier et même mettre en péril votre capacité à gagner votre vie.

Notre capacité à prier ou méditer son altérées si notre corps n’est pas un bon état. Un corps en mauvais état sera moins enclin à recevoir les messages de nos guides, ou anges. Nous sommes ainsi fait, que si nos besoins primaires ne sont pas satisfait, nous aurons dès lors du mal à nous concentrer sur d’autres aspects de notre vie.

Le stress lui-même peut exacerber les problèmes de santé, du simple rhume à des affections et maladies plus graves, de sorte que le maintien d’habitudes saines s’avère payant à court et à long terme.

Pour prendre soin de son corps, il convient dès lors de mettre de la conscience sur différents aspects de sa vie : alimentation, activité physique, environnement, esprit.

Alimentation

Tout ce qui rentre dans notre corps (aliments, boissons) participe à sa condition. Notre époque offre une gamme immense de possibilités en terme d’alimentation, ce qui est fait qu’il est assez facile de s’y perdre ! Mais la bonne nouvelle c’est qu’il est aussi assez facile avec les bonnes indications de s’y retrouver !

Concernant notre alimentation, il y a deux points essentiels à prendre en compte : la quantité et la qualité. Les deux sont liés.

Globalement, selon une étude de l’ANSES nous travaillons moins dur physiquement, et nous mangeons trop. Le premier réflexe à avoir est donc de réfléchir à la quantité de ce que l’on absorbe et de s’interroger sur l’opportunité de la réduire. Pour la majorité des adultes, trois repas complets + des collations dans la journée mène à une surcharge pondérale.

Moins c’est mieux !

Un moyen commode (et gratuit !) d’intervenir sur son alimentation est d’en diminuer la quantité. Mais attention, pas n’importe comment. Il ne s’agit ni de se priver, ni de déséquilibrer notre corps. Notre corps est perturbé lorsqu’il passe son temps à digérer. D’où l’idée du jeune intermittent. Plutôt que de manger 3 ou 4 fois par jours, il est intéressant de réduire le nombre de repas à 1 ou 2 par jour. Cela permet à notre organisme d’avoir des périodes de repos beaucoup plus longues.

D’ailleurs de nombreuses personnes pratiquant le jeûne intermittent constate rapidement que cela devient une nouvelle habitude de vie, et retrouve un poids de forme.

Mieux, c’est mieux !

Manger moins c’est une chose, mais se questionner sur la qualité de ce que nous mangeons est indispensable également. Lorsque l’on s’intéresse un peu aux produits industriels, on se rend vite compte que deux logiques s’opposent : celle des industriels dont le but est d’écouler le plus de leurs produits, et la notre qui est de manger bien en maîtrisant son budget.

Et dès lors, cela remet en question de nombreuses habitudes ou croyances que l’on a pu faire siennes. En se posant les bonnes questions, il devient assez simple d’éviter les erreurs les plus fréquentes dans notre alimentation : sel en excès, carence en fibres.

Et ce n’est pas une question de moyens, mais plus d’information et d’éducation. En retrouvant les bon gestes, en privilégiant des aliments non transformés (légumes, fruits) et en diminuant les protéines animales, le corps retrouve de l’énergie, du dynamisme et revient vers un meilleur équilibre.

Activité physique

Une alimentation saine est primordiale, et quand on veut adopter un mode de vie sains et actif il faut aussi prendre en compte les activités physiques. La sédentarisation dégrade la santé : trop de temps d’écran, et peu ou pas d’activité physique. On nous le rappelle à longueur de spot publicitaire : il faut bouger. Pourquoi dès lors, cela reste une contrainte pour beaucoup ?

Pour beaucoup de gens, le sport est considéré comme allant de soi. C’est quelque chose qui existe en arrière-plan mais qui n’est pas considéré comme particulièrement précieux. Il est peut-être considéré comme une distraction du week-end mais, en fin de compte, il n’est pas si important. Et si nous n’avions pas compris tous les intérêts de l’activité physique ?

Importance de l’activité physique

Le sport est important et son importance doit être plus largement discutée. Sans lui, de nombreux aspects de la société moderne s’effondreront.

L’une des meilleures raisons pour lesquelles les enfants et les adultes font du sport est l’incroyable bénéfice pour la santé. Les experts recommandent entre 1h30 et 3 heures d’exercice modéré par semaine, mais il peut être difficile de trouver le temps et la motivation nécessaires pour intégrer cette activité dans un emploi du temps chargé.

Le sport facilite les choses.

Pratiquer une activité physique de manière régulière procure des avantages pour la santé indéniables. Ils comprennent :

  •     une diminution de 50 % du risque de diabète
  •     Réduction de 35 % du risque de maladie cardiaque
  •     Réduction de 50 % du risque de cancer du côlon
  •     Réduction de 20 % du risque de cancer du sein
  •     Réduction de 30 % du risque de chute chez les personnes âgées
  •     30 % de réduction du risque de décès

En même temps, vous diminuerez votre pourcentage de graisse corporelle et augmenterez votre masse musculaire. Vous dormirez mieux, aurez plus d’énergie tout au long de la journée, une libido plus élevée et un appétit accru. Il est presque impossible d’énumérer tous les avantages pour la santé !

Au-delà de ces avantages évidents pour la santé, l’importance du sport réside dans la façon dont il encourage d’autres comportements sains. Pour être performant dans votre activité, vous allez fumer moins, boire moins, manger mieux et dormir plus. Cette motivation compétitive vous permet de vivre plus sainement dans tous les domaines de votre vie.

 

Bien au-delà de la santé physique

Au delà de ces nombreux avantages d’ordre physique, il y a des avantages important pour avoir une vie saine. La participation à des activités physiques a un effet incroyablement bénéfique sur votre bonheur et sur votre santé mentale. Cette augmentation du bonheur provient de plusieurs sources, tant neurologiques que psychologiques.

 

Avantages neurologiques

En termes de changements physiques dans le cerveau, l’activité physique libère de la dopamine et de la sérotonine. En conséquence, votre risque de dépression est réduit jusqu’à 30 % ! Ces substances chimiques dites du bonheur sont essentielles à une humeur stable et positive. Toute forme d’exercice stimule leur production, mais le sport semble le faire plus efficacement, notamment lorsque vous marquez un but ou remportez un match.

Comme le sport est souvent pratiqué en plein air, vous recevrez également plus de vitamine D. Il a été démontré que celle-ci améliore l’humeur et réduit les symptômes de la dépression. La prise de comprimés de vitamine D peut être utilisée comme traitement de la dépression, mais l’obtenir directement du soleil est une méthode plus naturelle et plus efficace.

 

Bienfaits psychologiques

En libérant les tensions et en augmentant l’énergie mentale, vous constaterez probablement que vos niveaux d’anxiété sont également réduits. Cela vient en partie du sentiment d’être dans la zone, cet état presque méditatif où vous êtes complètement ancré dans le présent et concentré sur la tâche à accomplir.

Même des troubles comme le TDAH peuvent être améliorés par le sport. Bien qu’il s’agisse d’un sport essentiellement physique, une grande concentration mentale est nécessaire pour y participer. Les joueurs sportifs sont constamment en train de prendre des décisions, de communiquer avec d’autres personnes et d’observer des actions rapides. Cela améliore la concentration et la rétention de la mémoire. Si vous hésitez à prendre des médicaments contre le TDAH, faire du sport peut avoir le même effet.

De plus, le sport est incroyable pour son estime de soi. Chaque jour où vous faites un match, vous donnez un but à votre vie. L’objectif est clair : marquer plus de points que l’autre équipe. Lorsque vous gagnez, ce sentiment de réussite renforce votre confiance en vous. Lorsque vous perdez, vous apprenez la résilience. C’est la nature compétitive du sport qui présente de merveilleux avantages psychologiques pour votre bien-être.

Amélioration des compétences sociales

Contrairement à d’autres formes d’exercice, le sport est nécessairement social. Même si vous pratiquez un sport en solo, vous aurez un concurrent, un entraîneur et un arbitre avec qui interagir.

Pour de nombreuses personnes dans le monde moderne, l’interaction sociale fait défaut. Le sport pourrait être votre moyen de vous faire des amis et de récolter tous les avantages qui en découlent. En dehors de la santé physique, les relations sont la base la plus importante du bonheur.

Les sports d’équipe sont particulièrement propices à la construction de prouesses sociales. Que vous soyez un adulte socialement maladroit ou que vous souhaitiez que votre enfant améliore ses compétences relationnelles, les jeux d’équipe sont l’un des meilleurs outils pour y parvenir.

Tout d’abord, ils exigent un niveau de communication plus profond. Vous ne pouvez pas passer un ballon de football à un joueur sans savoir où il compte courir. Être capable de communiquer cette manœuvre dans les quelques secondes disponibles exige une écoute active et la capacité de lire le langage corporel. Il s’agit d’une compétence utile dans la vie de tous les jours, mais qui s’apprend mieux sur le terrain de sport.

Deuxièmement, les sports d’équipe vous obligent à placer le bien du groupe au-dessus de votre intérêt personnel. Il peut être agréable de courir sur toute la longueur du terrain, d’affronter tous les joueurs et de placer le ballon dans la lucarne. Cependant, quelle est la probabilité que cela se produise réellement ? Il est plus probable que vous perdiez le ballon au profit de l’autre équipe. Au football, le nombre de buts marqués n’a pas d’importance. Tout ce qui compte, c’est que votre équipe gagne. Grâce à cela, vous apprenez à ne pas être égoïste et vous êtes donc en mesure d’être un meilleur ami, frère ou sœur, parent et partenaire.

La pratique d’un sport présente d’autres avantages sociaux. Pour les enfants, cela les aide à élargir leur cercle social. S’ils ont tissé des liens avec leurs amis en jouant à l’ordinateur, ils n’ont peut-être pas appris à connaître les enfants les plus sportifs. C’est l’occasion de leur faire rencontrer d’autres personnes. Cela leur donne également un sentiment d’appartenance à un groupe d’enfants qui portent tous le même maillot et ont les mêmes objectifs. Si vous voulez que votre enfant se sente soutenu par un bon groupe d’amis, faites-lui faire du sport.

Environnement

L’environnement dans lequel nous évoluons joue également un rôle très important dans notre mode de vie. Pour avoir un mode de sain, nous devons avoir un environnement de vie sain et harmonieux. Cela joue sur notre moral, sur notre mental.

Depuis plus d’une génération, l’augmentation de la consommation de masse et de l’urbanisation, conduit à un état d’esprit « plus, c’est mieux ». Mais pour beaucoup, il y a une lassitude et une remise en question de ces phénomènes.

Nous commençons à accorder plus d’attention à chaque objet que nous possédons et à déterminer les quelques choses qui comptent vraiment.

Nous accumulons beaucoup de choses, dont nous n’avons probablement pas besoin, et il devient difficile de s’en défaire. Cela est dû en grande partie au fait que « nous associons qui nous sommes et notre réussite aux objets que nous possédons ».

Apprendre à ne conserver que ce qui est bon pour nous est une source de soulagement pour être bien chez soi et avec soi.

Un pas de plus

Pour aller plus loin et mettre en place de saines habitudes permettant de se sentir bien dans sa tête, dans son corps et dans son environnement,  nous vous recommandons ce nouveau programme de formation.

Il vous accompagne pas à pas dans les différentes étapes à mettre en place pour mener une vie saine et active. Certaines personnes ayant suivi ce programme peuvent également faire le choix de devenir coach de vie.

Laisser un commentaire