Qu’apporte psychologie positive ?

Qu’apporte la psychologie positive ?

3 joyaux inestimables

Qu’apporte la psychologie positive ? La psychologie positive est une branche de la psychologie qui traite les conditions et les raisons qui entraînent le bonheur chez une personne. L’analyse de ces moyens et raisons permet de fixer certains points suivis par tout individu pour atteindre l’équilibre et l’harmonie qu’il désire. 

La quête du bonheur est donc l’objectif principal de la psychologie positive, mais pas l’unique apport de cette dernière. En effet, cette branche de la psychologie est devenue de plus en plus répandue pour ses nombreux apports et vertus que cela soit dans un contexte individuel ou au travail

A travers cet article, nous citerons trois joyaux inestimables les plus importantes et les plus visibles de la psychologie positive. 

Différents apports de la psychologie positive

Le joyau de la Gratitude

Ainsi, la voie de la psychologie positive peut mener en premier lieu à la gratitude. Pratiquer de la psychologie ne doit pas forcément dépendre des pathologies psychiques que l’individu peut ressentir. 

La psychologie positive n’est pas une solution à des maladies, mais c’est surtout cultiver l’art de les éviter. Afin d’atteindre un certain équilibre psychologique, de nombreux psychologues et spécialistes du bonheur, comme le Dalaï-Lama recommandent vivement la pratique de la gratitude

Cela se traduit par la reconnaissance individuelle de tous les aspects positifs de la vie, en commençant par la gratitude envers les capacités les plus basiques, vers les points les plus complexes. La gratitude permet ainsi de se remémorer tout ce qui peut rendre l’individu heureux et comblé et lui permet aussi de ressentir de l’empathie, sans quoi il se sentira seul et sans âme. 

Cet acte de reconnaissance encourage à avoir des pensées positives, mais aussi à attirer des ondes positives qui rendent la vie meilleure. Des équipes de chercheurs en neuro-sciences et des spécialistes de la psychologie positive ont démontré que la pratique de gratitude est l’une des solutions les plus efficaces pour réduire le sentiment d’anxiété et de dépression

Le joyau de la Pleine conscience

La psychologie positive est aussi un moyen d’atteindre la pleine conscience. Mais qu’est-ce que cela signifie ? La pleine conscience est l’acte de se rendre pleinement compte de ce qui entoure l’individu, au moment même où cela se passe. 

C’est aussi le fait de réaliser où, quand et comment les choses se passent. Vivre dans l’instant présent est très positif pour éviter de trop penser à des événements passés sur lesquels l’individu n’a aucun pouvoir ou encore, réfléchir et anticiper des événements futurs qui laissent beaucoup d’interrogations. 

Oublier son passé et arrêter de penser à son futur tout en prenant conscience de son présent aide la personne à se sentir plus heureuse et équilibrée dans sa vie. 

Cependant, la pleine conscience est aussi orientée vers le calme et la non-réaction automatique face aux événements actuels. Cela demande une certaine maîtrise de soi, de ses sentiments et de ses émotions. 

Les deux aspects les plus récurrents en prise de conscience sont l’auto-régulation de l’attention et l’orientation vers l’expérience. Le premier aspect permet de visualiser l’environnement autour de l’individu, le comprendre et de bien l’assimiler. 

Il permet aussi de se résilier à ne pas réagir d’une manière automatique à ses émotions, tout en désactivant l’auto-pilote qui régule chacune de nos réactions. L’orientation vers l’expérience, quant à elle, présente simplement l’acceptation des événements, de leur assimilation, sans pour autant juger nécessaire de les changer ou les éviter. Il s’agit essentiellement des événements et pensées négatifs. 

La pleine conscience, ou appelée aussi le mindfulness, est un caractère mesurable, capable de transformer la psychologie entière de l’individu selon son intensité. Selon Baer et al., la pleine conscience comprend cinq aspects différents : 

  • la description de l’expérience, 
  • la réaction en conscience, 
  • le non-jugement, 
  • la non-réactivité et 
  • l’observation. 

Il faut aussi souligner que l’acceptation n’est aucunement une facette de la mindfulness, mais le résultat de cette pratique.

Joyau de la Philanthropie

Le dernier résultat de la liste non exhaustive des apports de la psychologie positive est la philanthropie. Par son sens premier, on entend par la philanthropie l’amour et l’intérêt qu’on porte à l’humanité. 

Pratiquement, c’est l’envie d’aider financièrement, physiquement et psychiquement toute personne ayant besoin d’aide. Cela englobe différents aspects, mais la philanthropie s’exprime aussi par des moyens divers, selon la disponibilité, les possibilités et le caractère de chacun. 

Etre disponible pour l’autre signifie essentiellement être capable de voir les autres heureux sans rien n’attendre en retour. L’avantage de cet apport est qu’il encourage à se focaliser sur les personnes côtoyant l’individu, ce qui pousse à s’intéresser à d’autres activités et de découvrir de nouveaux points. 

Cela aide aussi à goûter au bien-être individuel et durable, avec une pointe d’empathie et d’harmonie.

D’autres apports de la psychologie positive

Il est aussi nécessaire de savoir que  la psychologie positive est d’une grande aide à toute personne désirant d’atteindre une bonne santé mentale car elle encourage à se recentrer sur les atouts individuels, tout en essayant de les améliorer et de tirer le maximum de profit d’eux. 

SELIGMAN, fondateur officiel de la psychologie positive, affirme que l’importance de cette branche de la psychologie ne réside pas en la recherche de la suppression de la souffrance tout en essayant de travailler dessus. Ce qui importe, c’est l’atteinte de l’objectif ultime qui est la quête du bonheur. 

Il met aussi l’accent sur quatre buts essentiels, en parallèle avec la recherche du bonheur et du bien-être, en les considérant aussi comme des apports de la psychologie positive.

    • Faire des événements négatifs une force pour se challenger et mieux se surpasser, malgré la difficulté de l’expérience vécue. 

    • Avoir un rapport continu avec autrui en maintenant une communication régulière est la meilleure solution pour échanger des ondes positives et de rencontrer de nouvelles personnes.

    • Donner de l’importance à la productivité et à la créativité parce qu’elles permettent à l’individu de se concentrer sur une tâche précise et donc, éviter les pensées non importantes. 

    • Devenir moins égoïste et penser à aider autrui, surtout au niveau psychique. Cela renforce la sagesse personnelle, tout en mettant l’accent sur la satisfaction individuelle et collective. 

Ainsi, la psychologie positive peut devenir un réel atout dans la vie de chacun, aidant les gens à atteindre l’harmonie et le bien-être qu’ils recherchent, tout en leur apportant plusieurs vertus. 


Obtenez votre certificat en Psychologie Positive

Sources

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez les nouvelles !