grande fraternité blanche

Grande fraternité blanche

Le Comte de St. Germain est un des éminents membre de La Grande Fraternité Blanche, encore appelée de La Grande Fraternité de Lumière. Le Comte de St. Germain Hiérarque de la Nouvelle Ère naissante vous accueille pour vous apporter lumière, amour et guidance, pour vous aider à relever les défis sans précédents qui bouleversent la planète Terre depuis l’arrivée du Coronavirus en 2020.

Saint Germain aussi connu en tant que Sanctus Germanus vient vous apporter réconfort et espoir. Ce qui se déroule sur votre Terre en ce moment, n’est que l’une des étapes déterminantes vers l’avènement de l’ère du Verseau.

Saint Germain, porte parole parmi les Maîtres de la Grande Fraternité Blanche vient vous apporter son éclairage sur les événements qui vous entourent aujourd’hui, dans l’espoir que cette perspective spirituelle différente pourra compléter votre compréhension et votre connaissance.

Nous souhaitons par le biais de ce billet vous informer à propos de La Grande Fraternité Blanche.

Avertissement

Vu l’époque de division que vous vivez, il est assez courant de faire un amalgame entre La Grande Fraternité Blanche et une « race » blanche. Nous vous invitons dès lors à adopter l’acception de blancus en tant que lumière, sans autre interprétation. Parfois nous sommes également connu sous le nom de Fraternité Blanche Universelle.

Facilitez vous la vie, n’interprétez pas !

Nous parlons d’une lumière universelle. Que vous soyez blanc, noir, jaune, vert ou bleu cela vous concerne ! D’ailleurs vos frères parlant anglais, nous reconnaissent sous le nom de Great Brotherhood of Light, soit Grande Fraternité de Lumière. Et cela lève toute ambiguïté de votre part !

Qu’est-ce que la Grande Fraternité Blanche ?

La Grande Fraternité Blanche est un corps d’êtres très évolués qui ont atteint des niveaux beaucoup plus élevés que l’être humain ordinaire et ont pénétré plus profondément derrière le voile de la nature. Ils ont réalisé, par l’initiation aux Mystères de la Sagesse sans Âge, des états d’existence supérieurs. Ces êtres sont appelés des Maîtres, et ceux du grade le plus élevé sont censés avoir atteint la sagesse et la connaissance les plus sublimes qui soient possibles pour l’humanité à son stade actuel d’évolution. En tant qu’exécuteurs spirituels du plan de Dieu, ils supervisent les affaires humaines et planétaires.

Ces Maîtres ne doivent pas être confondus avec les adeptes mineurs, les lamas, les yogis ou les ermites de l’Inde ou du Tibet, tels qu’ils sont décrits par les voyageurs anciens et modernes qui les ont rencontrés en de rares occasions. Les Maîtres de la Grande Fraternité de la Lumière se situent bien plus haut dans la connaissance spirituelle et intellectuelle. Ces Maîtres du plus haut grade n’ont plus besoin d’incarnation physique et conservent une sagesse spirituelle et intellectuelle supérieure consacrée au bien-être de l’humanité.

La Grande Fraternité Blanche est appelée par de nombreux noms par de nombreuses personnes. On parle de nous comme de la Hiérarchie Spirituelle, de la Demeure de Lumière, du Centre où se trouvent les Maîtres de la Sagesse, et de la Grande Loge Blanche.

Quel que soit le nom qu’on leur donne, ils agissent en tant que messagers de la sagesse de Dieu, gardiens de la vérité telle qu’elle est dans le Christ, et ceux dont la tâche est de sauver le monde, de transmettre la prochaine révélation et de démontrer la divinité. Toutes les Écritures mondiales témoignent de l’existence de ce centre d’énergie spirituelle.

Qu’entendons-nous par maîtres ?

Les Maîtres ne sont ni omnipotents ni omniscients. Les Maîtres doivent se contenter du meilleur instrument qu’ils peuvent trouver pour le moment pour leur but, mais ils ne peuvent pas être certains à l’avance de la façon dont l’expérience va fonctionner. Aussi pur que soit le médium, il peut être confronté à toutes sortes de difficultés extérieures qu’il n’aurait pas pu prévoir. S’il est jeune et beau, il peut, par exemple, être submergé par l’adoration et la vénération des femmes, leurs jalousies, etc.

L’expression de l’amour exige presque plus de sagesse que toute autre chose. Pour savoir comment, quand et où aimer, il faut faire preuve de la plus grande discrimination. . . . Ce ne sont pas les hommes, mais les femmes qui font les meilleurs médiums pour les Grands. Les hommes sont mieux constitués pour être des occultistes, les femmes pour être des médiums. La femme, par sa nature même, se soumet plus facilement au Maître que l’homme, ou plutôt ses véhicules supérieurs.

Dans l’ensemble, la médiumnité de ce type très élevé est une affaire très délicate et compliquée. Seuls ceux qui ont éliminé tous leurs désirs personnels et leurs répressions peuvent vraiment devenir des médiums volontaires pour les Maîtres – et ceux-là connaissent l’extase, comme votre ami qui est passé. . . Ceux qui ne le sont pas se sentent exploités et éprouvent un sentiment de frustration. Krishnamurti, dès le début, était un médium réticent, et ce n’est que parce que le monde était dans un état si grave que le Seigneur Maitreya a risqué l’expérience de lui faire de l’ombre.

On ne saurait trop insister sur le fait que les Êtres Supérieurs sont limités dans l’expression de leur pouvoir sur le plan physique ; limités par le karma personnel des individus qu’ils peuvent souhaiter aider, et que même eux ne sont pas autorisés à mettre de côté ; et enfin, et peut-être le plus sérieusement, limités par cette vague de doute toujours croissante, qui détruit les liens mêmes par lesquels seule l’aide peut être apportée des plans supérieurs aux plans inférieurs. Il n’est pas exagéré de dire que chaque âme qui perd la foi dans les Maîtres, affaiblit l’expression de leur force ici-bas.

Certains ont perdu la foi parce qu’ils s’imaginaient que les Grands Maîtres avaient les mains entièrement libres pour réaliser leurs projets pour le bien-être de leurs chélas ou de l’humanité en général, et ont vacillé dans leur allégeance dès que ces projets n’ont pas réussi à se matérialiser. D’autres encore, confus et déconcertés dans leur esprit, en sont venus de plus en plus à accepter l’idée que Ceux à qui ils demandaient autrefois aide et conseils sont des figures purement mythiques. Ainsi, certains doutent de l’existence des Maîtres parce qu’ils ne voient aucune preuve de leur pouvoir, et d’autres doutent parce que leur vision globale a été déformée.

Pourtant, tant ceux dont la foi a été ébranlée par ce qui semblerait être leurs échecs, que ceux pour qui elle a été brisée par des doctrines déconcertantes, peuvent être assurés que, malgré l’obscurité des temps, malgré les limitations imposées aux Maîtres eux-mêmes dans le monde extérieur, leur amour et leur compassion sont inébranlables. . . Et bien qu’ils ne fassent pas de miracles pour alléger le fardeau de ceux qui souffrent et qui sont fatigués, ils sont heureux et prêts à donner leur force spirituelle à ceux qui ont encore la foi pour la demander…


Comment entrer en contact avec la Grande Fraternité Blanche ?

Comment la Fraternité communique-t-elle avec ses disciples sur le plan terrestre ?

La Fraternité utilise des canaux humains. C’est pour cela que la visualisation ou la planification ne fonctionnent pas très bien. Mais nous n’abandonnons jamais ! Nos communications avec vous sont incessantes, même si vous ne les reconnaissez par forcément immédiatement. Nous ne vous abandonnerons jamais.

Si notre message est reçu d’une manière déformée ou tordue, l’entreprise est condamnée. C’est pour cela, qu’en cas d’incompréhension, nous Maîtres de sagesse reprendront simplement là où nous nous étions arrêtés. Nous ne sommes pas assujettis à la dimension du temps. Même si vos scientifiques commencent à s’en rendre compte, nous savons que de votre point de vue, cela reste compliqué à appréhender.

Nous vous demandons surtout, de rester dans la présence du coeur, et de ne pas essayer d’avoir une compréhension analytique de nos messages.

Voici comment nous mettons en place des communications avec tous les êtes curieux et désireux de s’élever (vous ?).

Tout d’abord, la Grande Fraternité Blanche, en accord avec les lois des Cycles Cosmiques, se projettera dans l’esprit des soi-disant idéalistes, des leaders qui décideront de former un mouvement ou un courant de pensées. Nous choisissons un homme ou un groupe d’hommes (ou de femmes) et faisons jaillir dans leur esprit une idée.

L’idée germe et ils l’incarnent bientôt dans d’autres pensées ou formes-pensées. Lorsque l’idée est transmise au plan matériel dense, elle perd un peu de sa pureté ou de sa sagesse car elle est nécessairement colorée par l’individualité du penseur.

Les penseurs concrets du monde reprennent ces formes-pensées – saisissant les grandes lignes de l’idée – les cristallisent et leur donnent une forme plus définie, que le grand public peut plus facilement appréhender. La forme-pensée a maintenant atteint les niveaux inférieurs du plan mental, et un développement ultérieur devient possible.

Ceux qui se concentrent sur le plan astral la considèrent comme souhaitable et la transforment en un appel émotionnel qui devient l’opinion publique. La forme-pensée est maintenant pratiquement prête à prendre forme sur le plan physique, et nous avons l’adaptation pratique d’un idéal aux besoins de la vie physique.

Certes, elle a été abaissée ; elle a perdu beaucoup de sa beauté originelle ; elle n’est pas aussi pure et aussi belle que lorsqu’elle a été conçue pour la première fois. Et elle est déformée par rapport à sa forme originelle, mais elle est néanmoins mieux adaptée à l’usage public et peut être utilisée comme un tremplin vers des choses plus élevées.

Ensuite, les organisations humaines s’emparent de l’idéal et le mettent en œuvre comme elles l’entendent. Les Maîtres ne vont pas plus loin avec les idées mais laissent les détails de la mise en œuvre à ceux qui sont sur Terre. Chacun son rôle.

C’est au disciple, qui est un organisateur et un transmetteur du Plan, qu’incombe le travail de compléter les détails et de prendre les mesures nécessaires. À ce stade, le disciple est soumis aux mêmes lois cosmiques que ses Maîtres dans leurs grandes entreprises.

Lorsqu’il doit traiter avec les gens et manipuler l’équation humaine, des difficultés surgissent.

Le disciple doit savoir que les humains qui travaillent sur son projet se répartissent en trois groupes :

  • Ceux qui perçoivent le plan et sont chargés de le mettre en œuvre.
  • Ceux qui peuvent être utilisés mais qui sont aveugles aux grandes questions.
  • Ceux qui ne sentent rien d’autre que les choses qui concernent leurs propres intérêts égoïstes.

Les Maîtres de la Grande Fraternité blanche peuvent contacter le premier groupe et s’attendre à un succès moyen car ils entendent le son et perçoivent des parties du Plan. Quant au deuxième groupe, les disciples du monde doivent les utiliser du mieux qu’ils peuvent, toujours, bien sûr, guidés par les principes. Le dernier groupe ne peut être utilisé qu’en cas de nécessité.

Afin de percevoir le plan et les conseils du Maître, le disciple doit cultiver la solitude. Dans la solitude, la rose de l’âme s’épanouit ; dans la solitude, le moi divin peut parler ; dans la solitude, les facultés et les grâces de son moi supérieur peuvent prendre racine et s’épanouir dans la personnalité physique.

Dans la solitude, le Maître peut s’approcher et imprimer sur l’âme tranquille la connaissance qu’il cherche à transmettre, la leçon à apprendre, la méthode et le plan de travail que le disciple doit saisir. Dans la solitude, le son est entendu.

Les Révélations et les Approches Divines de la Fraternité Blanche

Cela fait longtemps que nous rentrons en contact avec vous. Et depuis la crise sanitaire du Covid-19, nous accélérons nos communications avec vous. Il est temps que vous perceviez que l’existence existe à différents plans. La seule existence physique n’est qu’une infime partie des expériences que vous pouvez vivre sur cette Terre.

En ces jours d’agitation économique, sociale et politique, la Grande Fraternité Blanche s’est constamment rapprochée de l’humanité à mesure que les hommes ont pris conscience de la nécessité d’une solution plus divine aux problèmes de la Gaïa, par le biais de ceux qui sont conscients de la divinité et plus aptes à entrer en contact avec le divin. Dans le passé, certaines de ces approches ont été majeures, affectant l’humanité dans son ensemble. D’autres ont été de moindre importance, ne touchant qu’une partie relativement petite de l’humanité – une nation ou un groupe. Aujourd’hui, une approche majeure est mise en œuvre.

Il convient de souligner ici que chaque fois que l’homme a demandé de la lumière, cette lumière a été apportée. Chaque fois que le besoin humain l’exige, la Fraternité Blanche dispense l’enseignement et l’aide spirituelle nécessaires. Lorsque le cœur et l’esprit des hommes se tournent vers Dieu, la divinité se rapproche de l’homme. L’histoire de l’humanité est, en réalité, l’histoire de la demande de l’homme pour la lumière et pour le contact avec Dieu, et ensuite le don de la lumière et l’approche de la divinité à l’homme. Le Sauveur, l’Avatar ou l’Instructeur Mondial, est toujours sorti du lieu secret du Très Haut et a donné à l’homme de nouvelles révélations, de l’espoir et une incitation à une vie spirituelle plus complète.

Depuis quelques années, la Fraternité s’est rapprochée de l’humanité et, par conséquent, de grands concepts de liberté ont fait leur chemin dans les différentes cultures du monde. Perspective Spirituelle reflète ce phénomène, car la Fraternité s’exprimera par le biais de ce portail pour informer le visiteur des diverses questions contemporaines auxquelles l’humanité est confrontée.

Qui sont les membres de la Grande Fraternité Blanche ?

Les maîtres ascensionnés œuvrant au sein de la Grande Fraternité Blanche dont nous pouvons vous faire connaître l’identité sont :

  • Maître Saint Germain :  Sanctus Germanus (Saint Frère) est le nom latin occidental d’un Être Ascensionné dont les origines tibétaines en tant que Haut Lama commencent tout juste à être connues. Parmi les nombreuses incarnations occidentales, l’une des plus mystérieuse est celle du Comte de St Germain. Ce nom est resté notre préféré. Par respect pour cette préférence, nous utiliserons indifféremment le nom de Sanctus Germanus ou de St Germain sur ce site.
    Arrivé sur Terre, il y a des millions d’année, Sanctus Germanus est venu mettre en place l’expérience terrestre, avec l’Archange Michael et d’autres. Vous entendez de plus en plus parler de notre présence alors que nous vous conduisons à travers une période de bouleversements et de conflits pour bannir de la terre tous les vestiges des forces obscures. MSG occupe le poste d’Instructeur du Monde, autrefois occupé par le Seigneur Maitreya
  • Le Maître Ascencionné Kuthumi : à travers ses incarnations passées Kuthumo nous enseigne la signification de l’équilibre karmique. Mahatma Koot Hoomi Lal Singh est le Maître qui a guidé Mme. Blavatsky et Henry Steel Olcott à fonder la Société Théosophique. Kuthumi est un Maître Ascensionné, Chohan du Second Rayon d’Amour et chef de l’Office du Christ dans la Grande Fraternité de Lumière. Il travaille de concert avec le Grand et Saint Maître Sanctus Germanus pour préparer le monde à recevoir l’Instructeur Mondial.
  • Maître Morya : est l’un des adeptes les plus connus de l’Est, dont les origines remontent au Tibet. Il occupe maintenant le poste de Manu de la race de la sixième racine, ou la race incarnée de ces dernières décennies. Maître Morya est sur le premier Rayon, celui de la Volonté ou du Pouvoir, son travail concerne en grande partie la mise en œuvre des plans par des moyens de moindre résistance. Il agit comme l’Inspirateur des hommes d’Etat du monde ; il manipule les forces qui amèneront les conditions souhaitées pour l’avancement de l’évolution raciale.
  • Maître Djwal Khul est connu par comme le Tibétain. C’est un ancien élève de Maître Kuthumi. Grâce à ses connaissances spécialisées en philosophie occulte et en loi cosmique, Djwal Khul a joué un rôle clé dans la communication des idées et des conseils de la Fraternité aux fondateurs du mouvement théosophique. Il a dicté une grande partie de La Doctrine Secrète de H. P. Blavatsky. C’est pour cette raison qu’il a été appelé « le messager des maîtres ». Le Maître Djwal Khul est profondément érudit et en sait plus sur les rayons et les Hiérarchies planétaires du système solaire que quiconque dans les rangs des Maîtres. Il travaille avec ceux qui guérissent, et coopère de manière inconnue et invisible avec les chercheurs de vérité dans les grands laboratoires du monde. Il travaille également avec certains groupes de devas de l’Akasha, qui sont les devas guérisseurs, dans leur travail de guérison de certains maux physiques de l’humanité.
  • Maître Justin Moreward Haig est un adepte anglais qui a vécu et marché comme un gentleman anglais en Amérique et en Angleterre. Actuellement, le Maître Justin travaille principalement avec l’intelligentsia, étant un Maître de troisième rayon – sur le rayon de l’intelligence active. Ils sont occupés par les problèmes économiques mondiaux et l’attaque directe contre le matérialisme de base qui s’empare du monde moderne.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez les nouvelles !