science spiritualité
| |

Science et spiritualité

Les études et les théories de scientifiques tels que Rupert Sheldrake ou Fritz-Albert Popp illustrent la manière dont le monde de la science se rapproche des anciens enseignements de la sagesse ou des traditions spirituelles et admettent ainsi la réalité d’événements matériels plus fins. Science et spiritualité, deux mondes qui se rapprochent ?

Le biologiste allemand Ulrich Warnke va encore plus loin avec une vision intégrée du monde qui place la conscience au centre, en tant qu' »entité au-delà de notre corps, une énergie qui peut changer la matière ». On trouve chez Nassim Haramein la même volonté d’unifier les sciences, et de redonner à l’akasha sa place.

L’idée que « l’énergie vitale » de notre conscience spirituelle agit dans le monde de manière à le former et à le façonner n’est pas nouvelle. En tant qu’humains, nous partons simplement du principe que nous pouvons délibérément façonner notre vie, et que nous en avons la responsabilité personnelle.

Cela présuppose que notre volonté consciente a, en fin de compte, une influence décisive sur tous les développements. Il est toutefois inhabituel que cette réalité soit étayée scientifiquement, car la volonté humaine, les intentions, les pensées et les perceptions ne sont pas considérées dans la vision matérialiste du monde comme des facteurs pertinents pour le cours des événements.

En revanche, on trouve facilement les conclusions formulées par le biologiste Warnke dans certains enseignements spirituels de qualité. Il écrit : « Le premier pas pour changer notre réalité tangible part de notre volonté et de notre désir émotionnel fort. La réaction en chaîne qui s’ensuit se met en place sans que nous puissions l’arrêter. Une fois lancé, le processus créatif se poursuit automatiquement comme un effet domino et devient notre destin.

Le fait est que nous ne pouvons influencer notre destin de cette manière et à long terme que par nos pensées et nos désirs fortement perçus.  Il est entre nos mains de changer le monde en bien ou en mal. Nous bénéficions d’une énergie incommensurable qui circule également à travers tout. Du plus petit atome au cosmos sans limites, cette énergie circule dans tout ce qui existe.

Nous la trouvons dans chaque pierre, chaque plante, chaque animal, chaque être humain. Contrairement à la pierre ou à la plante, l’être humain peut concentrer et donc renforcer l’énergie cosmique – tout comme une loupe peut concentrer intensément les rayons du soleil.

La perception vive de l’être humain prend en charge la fonction de lentille de focalisation. Les pensées se transforment alors en porteurs de l’énergie focalisée, la volonté ou volition détermine le but, et le souhait ou désir active le processus de réalisation. Si cette chaîne d’événements se déroule sans encombre, un champ énergétique est canalisé, qui laisse des traces visibles jusque dans le domaine quantique des atomes. 

Par conséquent, une personne porte la responsabilité de ses actes dès le moment où elle décide d’un souhait, d’un plan ou d’une action. Dans l’inter-monde, il n’y a pas de différence entre la pensée et l’acte. Les bonnes ou les mauvaises intentions créent déjà la réalité. Si tous les êtres humains s’en rendaient compte, ils seraient essentiellement plus prudents ».

Dans le magnétisme curatif, nous nous ouvrons à l’énergie vitale et l’absorbons dans nos mains pour la guider vers l’autre personne, ou aussi vers nous-mêmes. Notre attitude intérieure est importante, car plus nous sommes légers, plus nous pouvons absorber d’énergie de guérison. Notre concentration et notre intention sont également importantes, car l’intention guide l’énergie, comme dans la pratique du Reiki.

Franz Anton Mesmer

mesmer magnétisme curatif

Le Dr Franz Anton Mesmer (1734-1815) est l’une des personnes qui a étudié le magnétisme en profondeur et a compris comment l’appliquer au profit de la santé humaine.

Franz Anton Mesmer était « sûr d’une seule chose, et c’est sur cette seule sécurité qu’il a bâti tout son enseignement : un homme vivant, par sa seule présence et son influence personnelle, peut faire plus pour guérir les malades que tout autre remède au monde. De tous les corps de la nature, aucun n’est aussi puissant dans son influence sur l’homme que le corps de l’homme lui-même ». 

Selon Mesmer, la maladie est une perturbation de l’harmonie qui devrait être présente dans l’organisme humain. » (La guérison par l’esprit, par Stefan Zweig)

Le magnétisme humain et la guérison documentés remontent à l’époque du Christ et de ses disciples, et même avant. Jésus-Christ guérissait de plusieurs façons, mais il est certain que certains de ses succès étaient dus, au moins en partie, à son toucher rayonnant et magnétique. Ce n’était pas seulement la salive ou l’argile qu’il plaçait sur les yeux aveugles ; c’était la puissance magnétique qu’il déclenchait à la perfection pour ramener un de ses frères à la santé. (Il est toutefois important de se rappeler que le Christ guérissait avec une puissance divine alors qu’un être humain ne peut transmettre qu’une puissance animiste ou spirituelle).

Il a ordonné avec force que ses disciples aillent prêcher et guérir. Mais au fil des âges, les guérisons des hommes d’église, des prêtres et des disciples du Christ ont été supplantées par les progrès supposés de la société et de la médecine. Ainsi, nous nous sommes spécialisés tout en retirant des mains de chaque homme et de chaque femme certains des potentiels de guérison de la congrégation, de la communauté et de la coopération. Même si le don est là pour être redécouvert assez facilement.

« Ils imposeront les mains aux malades, et les malades, seront guéris. Marc, 16:18.

« Comme le soleil se couchait, tous ceux qui avaient des malades atteints de diverses maladies les lui amenèrent ; et imposant les mains à chacun d’eux, il les guérissait. » Luc 4:40.

« Il se trouva que le père de Publius était au lit, malade de la fièvre et de la dysenterie. Paul alla le visiter, et, après avoir prié, il lui imposa les mains et le guérit. » Actes 28:8.


Harmonisation

Toute maladie est, une disharmonie de rayonnement. Dans le magnétisme curatif, nous aidons l’organisme à résonner à nouveau avec l’Harmonie de la Création.

Le transfert d’informations entre les cellules se fait dans le champ magnétique, comme nous le savons grâce à un chercheur comme le Dr Fritz-Albert Popp.

Un traitement de guérison biomagnétique n’influence pas directement les tissus mais harmonise le champ magnétique. Les blocages qui perturbent le flux naturel d’énergie peuvent être éliminés. La circulation renouvelée de l’énergie se manifeste par un champ magnétique harmonieux. Un bon traitement de magnétisme thérapeutique peut donc accélérer considérablement les processus de régénération physique.

L’activité cellulaire est activée et harmonisée, et le rythme des processus naturels de régénération est accéléré. Le traitement énergétique est un moyen très subtil et efficace de stimuler les processus naturels dans le corps.

Néanmoins, la plupart du temps, les blocages énergétiques ne peuvent pas être éliminés définitivement par une seule intervention, car ils ont une forte tendance à se reconstituer, soit parce qu’ils sont liés à des dommages organiques existants, soit parce qu’ils se sont formés sur une longue période.

Il peut alors être nécessaire de procéder à des traitements énergétiques répétés pour dissoudre complètement le blocage ou du moins le réduire à un niveau acceptable. Un soulagement de l’inconfort ou une atténuation des plaintes est donc loin d’être une guérison – ce n’est que dans des cas mineurs, tels que des perturbations fonctionnelles, qu’un traitement énergétique peut rapidement résoudre les conditions au niveau des tissus.

C’est pourquoi il est également bénéfique qu’un client effectue des auto-traitements entre les séances, ou qu’un parent effectue des traitements quotidiens sur son enfant malade.

L’harmonisation énergétique s’accorde avec l’activité individuelle de l’organisme, par exemple en utilisant plus efficacement la capacité de régénération des tissus restants ou les possibilités du système de défense. Mais bien sûr, le corps ne peut se régénérer que si quelque chose n’est pas déjà définitivement perdu. De même qu’il serait absurde de s’attendre à ce qu’un membre amputé repousse, il ne faut pas espérer que les organes gravement atteints par la maladie ou le vieillissement se régénèrent complètement.

Tout processus de guérison s’effectue par l’activité cellulaire au niveau physique. Une pression énergétique forte et pure peut considérablement accélérer le rythme des processus naturels de régénération, qui nécessiteraient normalement des semaines ou des mois. 

Limites de la guérison énergétique

Toutes les personnes qui cherchent de l’aide avec la guérison énergétique ne sont pas aidées. L’orientation intérieure est déterminante. Une personne qui s’attend à ce que ses souhaits soient exaucés, qui pose peut-être même des exigences indirectes ou qui veut marchander, est beaucoup plus éloignée de l’énergie de guérison que celle qui peut s’ouvrir en toute confiance et sans réserve.

Pour être en mesure d’absorber l’énergie de guérison, il faut une demande d’aide sincère, telle une prière. Cela ne nécessite pas de mots, mais une perception sérieuse liée à une volonté de découvrir et d’éliminer les véritables causes intérieures de la plainte. Le fait d’être soulagé des symptômes tout en continuant à vivre dans le même mode qui a conduit à la maladie n’apportera pas de guérison durable.

Au cours d’un processus de guérison, chaque personne – sans exception – est enveloppée par cette énergie qui peut apporter de l’aide. Mais il n’est pas dans le pouvoir du thérapeute d’influencer si et dans quelle mesure la personne peut absorber cette aide.

Le médecin ne peut pas « guérir », et le guérisseur non plus. Ils peuvent seulement créer de meilleures conditions ou un nouvel espace de travail pour l’énergie de guérison. Pour le reste, ils ne peuvent que regarder, car ce n’est pas en leur pouvoir et leur responsabilité pour le corps et l’esprit d’autrui.

Le magnétisme curatif, dans tous les cas, n’aura toujours que des effets curatifs et aucun effet secondaire et, lorsqu’il est pratiqué avec amour, gratitude et ouverture, il peut aider non seulement la personne qui reçoit la guérison, mais aussi celle qui la donne.

Corps énergétiques

Le noyau d’un être humain est entouré de plusieurs enveloppes. Sa dernière enveloppe est le corps physique. Nous pouvons nous représenter les différentes enveloppes comme des peaux placées les unes dans les autres, comme dans un oignon.

Chez l’homme terrestre, les radiations des enveloppes les plus fines forment, avec les radiations du corps physique, une combinaison qui aboutit à une couronne colorée de radiations, appelée par certains aura et par d’autres le « fluide » qui entoure l’homme.

Avec cette couronne de radiations, il détermine la force des ondes pour les vibrations qu’il absorbe du système de radiations cosmiques.

La combinaison des radiations doit toujours être harmonieuse, afin que l’esprit intérieur de l’homme puisse se développer pleinement dans le monde de la matière.

Le magnétisme curatif rétablit la connexion harmonieuse et ordonnée entre les différents revêtements de l’être humain. Les blocages sont éliminés et l’énergie est ajoutée là où elle est nécessaire.

Le concept de l’aura humaine, ou rayonnement, est vieux de plusieurs milliers d’années et les clairvoyants de tous les temps ont été capables de la voir.

Il est également exprimé dans le langage, lorsque quelqu’un dit par exemple : « Tout son être rayonne de paix et de sérénité ».
Le rayonnement humain se communique aux objets que l’homme porte sur lui, à ses écrits, ainsi qu’aux photographies, ce qui est d’ailleurs bien connu et utilisé dans divers domaines.

Nous utilisons par exemple des photographies lors de séances de guérison à distance et pour choisir les remèdes floraux de Bach qui résonnent pour nos clients.

Dans la maladie, le rayonnement change. Les médiums sont capables de reconnaître dans la couronne de radiations le siège caché de la maladie qui a donné naissance à la maladie physiquement visible, ce que nous testons et sur quoi nous nous concentrons dans les séances individuelles sans faire de diagnostic physique.

Le magnétisme curatif est une forme ancienne de guérison qui était pratiquée dans de nombreuses cultures. La façon dont nous pratiquons le magnétisme curatif aujourd’hui est profondément ancrée dans les lois de la nature et de la science et dans la compréhension que nous sommes un esprit incarné dans un corps physique.

Grâce à cela, nous avons la capacité de fonctionner pleinement ici dans un corps sur terre et en même temps de puiser également dans l’énergie spirituelle, ou ce que nous appelons la Force vitale. Toute maladie révèle une connexion plus ou moins réduite à l’énergie vitale.

La matrice, appellation moderne de l’Akasha

Les théories actuelles envisagent l’existence d’un champ d’énergie en tant que « matrice », à partir duquel toute la matière apparaît sous une forme condensée, car toute matière est principalement – presque à 100 % – un espace dépourvu de masse.

Warnke : « Ce que nous percevons comme des mondes matériels ne sont que des condensations au sein d’un champ. La matière de l’univers n’est constituée que de trois composants : proton, neutron et électron. Selon la façon dont ils sont combinés, des éléments aux propriétés très diverses, comme le poids atomique spécifique, apparaissent. Cependant, la physique quantique prouve que la matière, aussi solide et immuable qu’elle puisse nous paraître, n’est finalement qu’un vortex énergétique aux condensations caractéristiques.

Notre corps est également constitué de tels tourbillons d’énergie dans le flux de l’énergie universelle. Ils se condensent dans le domaine micro et macro pour prendre une forme constante, se structurer et se former pour pouvoir travailler dans les conditions terrestres. Cette constitution énergétique du corps fait de nous des canaux d’énergie et d’information, capables de transmettre et de recevoir de l’énergie et de l’information ».

Dans le magnétisme de guérison, nous apprenons comment agir sur le champ énergétique, comment nous ouvrir à l’énergie de guérison et l’utiliser au profit de la guérison.  Ici, nous nous ouvrons d’abord dans la prière, et nous utilisons nos mains pour guider l’énergie là où elle est nécessaire. La prière est ici la voie naturelle pour se connecter aux énergies de guérison.

Certains chercheurs, comme Nassim Haramein pensent que les spirales en forme de vortex, comme on en trouve partout dans la nature, sont la clé du réservoir incommensurable d’énergie vitale.

Par conséquent, la forme géométrique de la spirale serait l’antenne idéale pour concentrer et stocker l’énergie. C’est ce qui expliquerait la signification particulière des 100 milliards d' »antennes d’énergie vitale » présentes dans le corps humain – les spirales d’ADN dans les cellules. Elles sont en résonance avec l' »inter-monde » ou le « champ du point zéro » et y puisent toutes les impulsions de vie.

Selon cette approche, la conscience quotidienne ordinaire liée au cerveau physique peut être décrite comme un phénomène de résonance. Les intuitions, les connaissances et les idées ne naîtraient donc pas dans la tête mais seraient pour ainsi dire « téléchargées » du champ par le cerveau, qui agit comme une « antenne d’information ».

La guérison est une prise de conscience !

Les différents concepts, images et théories sur l' »énergie vitale » en cours de discussion, ainsi que les idées contradictoires sur ce qui fait la cohésion du monde, font qu’il est pratiquement impossible aujourd’hui de formuler des déclarations fondées qui décrivent de manière universelle les phénomènes centraux de la vie.

Mais la « gestion de l’énergie » personnelle reste une base importante pour la santé et le bien-être de chaque personne.

Selon les idées traditionnelles, nous avons une partie de notre énergie vitale fournie dès la naissance, une autre partie que nous devons acquérir au cours de la vie à partir de l’environnement – de la nourriture et de la respiration. L’énergie acquise est fonctionnelle ; elle est soumise à un cycle de consommation et de renouvellement.

Nous devons, comme une batterie, nous recharger en énergie encore et encore. Nous pouvons obtenir une certaine quantité d’énergie par le choix et la composition de notre nourriture, par une respiration correcte et aussi par l’équilibre de nos émotions.

En effet, ce n’est pas seulement la mesure de l’énergie qui détermine notre santé physique et émotionnelle, mais aussi son flux harmonieux dans le corps.

En raison du mode de vie moderne, de la dégradation progressive de l’environnement, de la nourriture dénaturée et du stress, l’individu dispose aujourd’hui de moins d’énergie vitale. S’y ajoutent des facteurs personnels, tels que les charges psychiques et physiques. Si le corps a trop peu d’énergie, la régénération est également retardée. Toutes les circonstances défavorables de la vie génèrent des émotions inhibitrices et coûtent de l’énergie. Ces blocages du flux énergétique peuvent être éliminés grâce au magnétisme curatif.  

Il est plus important que jamais de recharger les « batteries » grâce à un mode de vie conscient aussi bon que possible, car toute augmentation de l’énergie vitale favorise la forme physique et la croissance spirituelle. Des exercices respiratoires ou physiques (en plein air) peuvent également y contribuer, tout comme des auto-traitements réguliers au magnétisme thérapeutique (ou le fait de recevoir le traitement). Dans le magnétisme curatif, nous trouvons également une solution aux conflits émotionnels – en nous ouvrant aux énergies lumineuses utiles dans la prière.

Dans tous les cas, il s’agit de nouvelles impulsions de conscience, car la véritable quintessence de la guérison réside dans la prise de conscience !

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez les nouvelles !